Partager cet article

Nous avons trouvé le blog le plus exhaustif sur les bonbons

 | Michael Stern via Flickr CC

| Michael Stern via Flickr CC

Candy Blog déguste des friandises du monde entier depuis 2005 et reçoit des échantillons de M&M's en avant-première.

Pour Halloween, nos collègues chez Slate.com ont eu la bonne idée de rappeler à leurs lecteurs de bien se reporter au Candy Blog avant de faire leurs emplettes de bonbons. Si celui-ci se la joue modeste, se défendant de présenter une liste définitive des plus de 6.000 nouveaux produits qui entrent dans le marché chaque année, vous y trouverez sans doute la revue de bonbons la plus exhaustive que vous avez jamais vue.

Avec Candy Blog, on rentre dans une analyse gastronomique des saveurs, textures, et sensations éprouvées lors de la dégustation de chaque variété de bonbon et tablette de chocolat. La blogueuse détient des archives précises sur les prix, poids, calories, emballage, lieu de production et d’achat de chaque produit qu’elle teste.

Cybele May de Los Angeles déguste ainsi des bonbons depuis 2005 et relaie ses critiques sur des sucreries provenant de 41 pays et 172 marques organisées en 43 catégories différentes. À titre de comparaison, en plus de dix ans, elle a gouté à 1.697 types de chocolats. Son obsession remonte et une visite du Japon lors de laquelle elle découvre les Hi-Chew, bonbons mous de forme cubique et aromatisés aux fruits, semblables aux Stardust américains.

«La mastication est douce et avec une sensation de mâcher du latex –légèrement élastique mais tout de même un peu collant. C’est comme mâcher un chewing gum sauf que ca se dissout. Un peu plus crémeux que les autres goûts classiques. J’attribue cela à la sauce au lait», écrit-elle en 2008 en décrivant des Hi-Chew à l’Aloe vera. 

Depuis, voyageant de la Colombie à l’Indonésie, en passant par le Kenya, May fait la critique des bonbons du monde entier. Elle les déniche auprès de différentes communautés aux États-Unis, s’approvisionne grâce à des «candy swaps», ou échange de bonbons avec des blogueurs à l’étranger, et grâce à des connaissances qui partent en vacances. En 2014, May découvre des variétés de friandises du Pérou, dont des bonbons à base d’eucalyptus, arbre de la région. 

Actrice de poids dans l’industrie, May reçoit également des échantillons des géants du bonbon en avant-première, comme pour quelques versions limitées des M&Ms. Sa dernière obsession? Les M&Ms fourrés au caramel qui devraient arriver sur le marché en mai 2017.

La blogueuse fait ainsi un suivi méticuleux des saveurs les plus insolites des pépites de chocolat produites par le géant de la confiserie Mars, qui sortent périodiquement aux États-Unis. Comme le goût café noisette, par exemple, choisi comme nouvelle saveur par les consommateurs a l’occasion des primaires à l’élection américaine. 

 

Ou bien les éditions limitées dédiées à Halloween qui sont devenues des best-sellers de la marque: les M&Ms au chocolat blanc et crème à la fraise inspirés des «Candy Corn» (bonbon de maïs) emblématiques des festivités du 31 octobre ; M&Ms épicés a la cannelle, noix de muscade et gingembre, rappelant la saveur symbolique de l’automne aux États-Unis, le «Pumpkin Spice» (épice de citrouille).

                                                                                                                                           Crédit: Mars / Pinterest

On notera également un Kit Kat Japonais non pas épicé mais fourrée à la crème de citrouille (et recevant tout de même un score de 7/10)

                                                                                                                                              Crédit : Japan Centre

Au palmarès des meilleurs bonbons de Candy Blog, dénotés comme «superbes», on peut trouver du nougat de Montelimar ou des bonbons au thé Japonais. Au plus as de l’échelle, dans la catégorie «immangeable», la blogueuse déconseille à tout prix une liste de chocolats à 99-100% de cacao (pas surprenant). Mais avant tout une tour de plus de 17 cm confectionnée de marshmallows à l’allure de pâte à modeler et faisant guise d’une coupe de glace. D’origine chinoise, la verdit de la bloggeuse est pour le moins appétissant. «Ça sentait comme une combinaison entre pomme verte et chaussures neuves».

Si la plupart des bonbons les plus extravagants de Candy Blog ne sont pas disponibles en France, nous pourrons peut-être nous contenter de Mentos au Coca-Cola chez nos voisins suisses et belges. 

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte