Monde / Culture

VIDÉO. Regardez le docu où Leonardo DiCaprio essaie de convaincre les enfants qu'il faut sauver la planète

Temps de lecture : 2 min

Il est sous-titré en 45 langues.

Depuis le 30 octobre, le documentaire de l’acteur Leonardo DiCaprio consacré au changement climatique est disponible gratuitement sur les plateformes de vidéos comme YouTube ou Dailymotion. Intitulé Before The Flood («Avant le déluge»), on y voit l’acteur explorer l’impact catastrophique de l’activité humaine sur l’environnement et tenter de réveiller les consciences face à l’urgence climatique.

Tout commence à l’ONU, où l’acteur a été nommé «messager de la paix sur le climat», puis envoyé un peu partout autour du monde. Des terres dévastées par l’exploitation pétrolière au Pôle Nord en fin de vie, en passant par les forêts brûlées d’Indonésie… Rien n’est épargné au public: tout en donnant la parole à des scientifiques, DiCaprio privilégie les images chocs, plus efficaces selon lui qu’un long discours.

Convaincre les enfants (et les climato-sceptiques)

Et puisque DiCaprio est une star, il a pu avoir accès aux «grands» de ce monde. Après s’être entretenu avec Ban-Ki Moon, secrétaire général des Nations unies, il rencontre le milliardaire mégalomane Elon Musk qui développe l’énergie solaire grâce à des projets fous, le Secrétaire d’État aux Affaires étrangères John Kerry, le président Barack Obama et même le pape François.

Dans une interview donnée à Business Insider, le réalisateur du documentaire Fisher Stevens a expliqué ne pas chercher à convaincre les climato-sceptiques que le réchauffement climatique n’est qu’une vaste blague. Le but réel de Before The Flood est d’aider les enfants à prendre conscience de l’urgence et leur donner les outils pour sauver leur planète. Le documentaire est accessible jusqu’au 6 novembre, gratuitement, sur YouTube et Dailymotion. Il est donc urgent de le regarder maintenant.

Slate.fr

Newsletters

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Les fondations du milliardaire-philanthrope américano-magyar quittent Budapest où elles travaillaient depuis 1984. Un départ accéléré par vingt-quatre mois d’intense campagne gouvernementale anti-Open Society.

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Newsletters