Double XMonde

À presque 100 ans, ces Américaines ont attendu toute leur vie pour élire une femme présidente

Jean-Marie Pottier, mis à jour le 30.10.2016 à 8 h 31

Un site compile des témoignages d'électrices de Hillary Clinton née avant l'amendement accordant le droit de vote aux femmes, en 1920.

Hillary Clinton, lors d'un meeting avec Michelle Obama à Winston-Salem, le 27 octobre 2016 | Jewel SAMAD / AFP

Hillary Clinton, lors d'un meeting avec Michelle Obama à Winston-Salem, le 27 octobre 2016 | Jewel SAMAD / AFP

Le 18 août 1920, les États-Unis étendaient, vingt-quatre ans avant la France, le droit de vote aux femmes. Le 8 novembre prochain, ils enverront peut-être, pour la première fois, une femme à la Maison-Blanche. Quatre chercheurs et éducateurs, associés au sein d'un projet appelé I Waited 96 Years!, ont donc demandé à plusieurs dizaines d'électrices nées avant cette date historique pourquoi elles votaient pour Hillary Clinton.

«J'ai décidé que je voulais vivre assez longtemps pour voir l'élection de notre première présidente, déclare ainsi Estelle Liebow Schultz, 98 ans, de Rockville (Maryland). [...] J'encourage tous mes chers nonagénaires à m'imiter et à remplir leur bulletin avec un sentiment de fierté envers une vie bien remplie et un pays qui marque l'histoire.»

Certains soulignent que cette victoire symbolique aurait pu arriver plus tôt. Si deux femmes ont déjà été candidates à la vice-présidence sur le ticket d'un grand parti (la démocrate Geraldine Ferraro en 1984 et la républicaine Sarah Palin en 2008), c'est surtout Hillary Clinton qui était passée la plus près, la même année 2008, en s'inclinant de justesse lors des primaires face à Barack Obama.

 «J'ai voté pour Hillary il y a huit ans, et je suis encore vivante pour le refaire. Cette fois, elle gagnera!», lance Lung Hsin Wu, 98 ans, de Portland (Oregon).

Une victoire féministe

De nombreuses électrices relient aussi cette possible victoire à la cause féministe en général. «Il est bien de montrer à ma petite-fille et à mon arrière-petite-fille que le ciel est la limite et qu'elles peuvent faire tout ce qu'un homme peut faire», explique Sylvia Schulman, 99 ans, d'Oceanside (New York). «Cette élection signifie que les femmes peuvent tout réussir, renchérit Katherine Blood Hoffman, 102 ans, de Tallahassee (Floride). En 1937, j'ai été acceptée en médecine à l'université de Duke. J'ai décidé de ne pas intégrer parce qu'on demandait aux étudiantes de signer une promesse comme quoi elles ne se marieraient pas pendant leurs études.»

Au-delà de ces témoignages (évidemment d'un intérêt inégal), l'expérience nous permet de confirmer quelques intuitions sur les caractéristiques des électeurs. Le vote «genré» devrait avoir un impact inédit dans cette élection: un des sondages les plus fiables, celui d'ABC News et du Washington Post, donne 53% des femmes pour Clinton et seulement 37% pour Trump.

Mais c'est sans doute le vote par âge qui est le plus instructif: si les deux candidats sont au coude-à-coude chez les plus de 65 ans, cela cache en effet de profondes disparités entre les générations. Celle arrivée à l'âge adulte entre 1945 et 1965 (la «Génération Silencieuse»), qui a aujourd'hui entre 70 et 90 ans, est plus conservatrice que la moyenne. À l'inverse, la génération des centenaires, surnommée par le journaliste Tom Brokaw la «Greatest Generation», vote plus à gauche car ses premiers votes ont coïncidé avec la présidence de Franklin D. Roosevelt. Plusieurs des témoins de I Waited 96 Years! racontent d'ailleurs à quel point leur premier vote pour l'ancien président a marqué leur vie, comme Mary Sue Wilson, 101 ans, de Bakersville (Caroline du Nord): «Je suis née Démocrate et je mourrai Démocrate.»

Jean-Marie Pottier
Jean-Marie Pottier (939 articles)
Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte