Monde

VIDÉO. Bill Murray est un troll (même à la Maison Blanche)

Temps de lecture : 2 min

Alors qu'il était de passage à Washington, Bill Murray s'est livré à un happening dont lui seul a le secret.

Bill Murray est un génie et, ce n'est plus à démontrer, un immense troll. Dans des tournois de golf, derrière des comptoirs de bar, dans des mariages, dans un karaoké... Bill Murray a pris l'habitude de se rendre partout où l'on ne l'attend pas afin de se faire remarquer, avant de quitter les lieux discrètement, comme la scène n'avait jamais eu lieu.

La dernière apparition en date de ce genre a lieu le 21 octobre. Bill Murray, présent à Washington pour la remise du prix humoristique «Mark Twain Award for American Humor» en a profité pour faire un crochet par la «briefing room», la célèbre salle de conférence de presse de la Maison Blanche. Face à une poignée d'employés de l'établissement et quelques journalistes, Bill Murray a parlé... baseball. Plus précisément, le natif de Chicago a livré une analyse sportive sur son équipe préférée, les Chicago Cubs, et a défendu leurs chances de victoire.

L’amour inconditionnel de Bill Murray pour le sport n’est pas nouveau, rappelle 20 Minutes. Au Chicago Tribune, il avait même reconnu qu'une victoire de son équipe préférée dans les phases finales de la Ligue majeure de baseball aux États-Unis était, à ses yeux, plus importante que de remporter un Oscar.

Slate.fr

Newsletters

En Floride, des habitants ont reçu une «alerte zombie» par accident

En Floride, des habitants ont reçu une «alerte zombie» par accident

Plus de peur que de mal.

Plus de 2.000 langues sont en train de disparaître

Plus de 2.000 langues sont en train de disparaître

L'identité d'une communauté ou d'un pays passe aussi par sa langue.

L'histoire de cette prof tuée dans la fusillade au Texas concentre tous les maux de l'Amérique

L'histoire de cette prof tuée dans la fusillade au Texas concentre tous les maux de l'Amérique

Tuée par un élève du lycée, Cynthia Tisdale travaillait comme prof remplaçante et serveuse pour payer les factures médicales de son mari.

Newsletters