Tech & internet

On a chatté avec Mark Zuckerberg sur Facebook Messenger (enfin presque)

Temps de lecture : 2 min

Facebook a eu une nouvelle super idée: vous donner des idées de sujets de conversation avec vos amis. On a essayé d'imaginer ce que ça donnerait.

Montage à partir d'une photo de Mark Zuckerberg, lors d'une conférence à San Francisco, le 25 octobre 2015. Josh Edelson / AFP
Montage à partir d'une photo de Mark Zuckerberg, lors d'une conférence à San Francisco, le 25 octobre 2015. Josh Edelson / AFP

Facebook n’aime pas vous voir ne rien faire. Alors le réseau social a décidé d’employer les grands moyens. En plus de régulièrement vous rappeler que votre ami fête son anniversaire, et que ce serait sympa de lui envoyer un message, TechCrunch a récemment remarqué que le réseau social était en train de tester l’affichage de possibles sujets de discussion.

Et comme on peut le voir dans le tweet ci-dessus, comme pour les anniversaires, ces sujets de discussion sont regroupés dans une petite section. Parmi ces sujets se trouve ce que vous avez récemment partagé via Facebook (ou une application tierce à laquelle vous avez autorisé l’accès).

Si cette fonctionnalité finit par s’étendre à la totalité des utilisateurs, il ne faudra pas être trop surpris si une personne avec qui vous n’avez pas discuté depuis un moment déjà se met soudainement à vous parler du dernier morceau que vous avez écouté sur Spotify, de votre dernier voyage répertorié sur Facebook, ou de la soirée à laquelle vous êtes censés vous rendre demain soir.

D’autant que Facebook n’est pas totalement désintéressé dans cette nouvelle approche:

«Cette fonctionnalité aurait aussi pour but d'inciter ses utilisateurs à la conversation, et donc à se connecter longtemps et fréquemment sur l'application, explique ainsi Le Figaro. Facebook construit petit à petit le système de monétisation de Messenger, à commencer par la création de comptes officiels et de messages publicitaires personnalisés. Le réseau social a donc tout intérêt à ce que vous ayez beaucoup d'amis, et que vous leur parliez de la dernière chanson qu'ils ont écoutée.»

À Slate, nous avons donc essayé d’imaginer à quoi ressembleraient ces conversations.

Pour en savoir plus:

Sur la section Trending de Facebook
Gizmodo (en anglais)
Slate et Slate
Facebook

Sur l'histoire de la censure de la photo de la «fille au Napalm»
Télérama
The Verge (en anglais)

Sur le post Facebook de l'article des Décodeurs supprimé
Quartz (en anglais)
Le Monde

Sur les bots de Messenger
The Verge (en anglais)
Gizmodo (en anglais)
The Guardian (en anglais)

Slate.fr

Newsletters

Sur Grindr, la chasse aux comportements toxiques est ouverte

Sur Grindr, la chasse aux comportements toxiques est ouverte

Dans une culture du «pas de gros, pas de folles», plaider pour la gentillesse sur les plateformes de rencontre pourrait bien constituer un geste radical.

Citoyens, États et collectivités, mettons la technologie au service de la démocratie

Citoyens, États et collectivités, mettons la technologie au service de la démocratie

[Tribune] Quand on a l’ambition de sauver la démocratie par la technologie, encore faut-il avoir les idées claires sur les valeurs et principes éthiques à respecter.

Le sous-titrage n'est pas un boulot à prendre à la légère (coucou Netflix!)

Le sous-titrage n'est pas un boulot à prendre à la légère (coucou Netflix!)

Traduire des sous-titres, c’est facile. Le faire bien, c’est un métier.

Newsletters