France / Culture

Le chauffeur d’Albanel reçoit l’ordre des Arts et Lettres

Temps de lecture : 2 min

Le blog Authueil pousse un coup de gueule contre le ministère de la Culture dans un billet intitulé «Pourriture déontologique». En cause, la dernière vague des décorations de l'ordre des Arts et Lettres parue dans le bulletin officiel des décorations, médailles et récompenses du 30 octobre 2009. Une liste qui date du 23 juin, dernier jour d'exercice pour Christine Albanel:

Elle est tout simplement scandaleuse : 25 membres ou anciens membres des cabinets de Renaud Donnedieu de Vabres et de Christine Albanel ont reçu cette décoration. Parmi eux, un "conducteur d'automobile au cabinet de la ministre", le maitre d'hôtel et l'intendant du cabinet. C'est en fait la quasi-totalité du cabinet en poste qui a été arrosée.

Le blog rappelle la fonction première de l'ordre des Arts et Lettres, censé récompenser «les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire, ou par la contribution qu'elles ont apportée au rayonnement des Arts et des Lettres en France et dans le monde».

Pour couronner le tout, certains, comme le directeur de cabinet, étaient déjà chevalier, et ont été promus au rang d'officier ou même de commandeur pour ce dernier.

Un élément de plus qui nous permet d'entrevoir le degré avancé de pourriture déontologique de ce ministère. Aucune pudeur, on se met au service des lobbies, on oublie complètement le public et on s'installe dans les meubles de la république, comme chez soi, en partant avec l'argenterie.

[Lire l'article complet sur authueil.org]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Christine Albanel, REUTERS/Alessandro Bianchi

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters