Culture

VIDEO. Dans les films, la géométrie permet de détecter facilement les gentils et les méchants

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 13.10.2016 à 11 h 00

Repéré sur YouTube

Tout est une histoire de cercles, de carrés, et de triangles.

Quand vous regardez un film, vous ne le réalisez peut-être pas directement, mais des concepts plus ou mois discret influent largement sur votre perception des personnages. La passionnante chaîne Now You See It, qui analyse les films dans les moindres détails, nous explique ainsi que des formes géométriques simples permettent de distinguer les méchants des gentils, notamment dans les films d’animation.

«Les personnages diaboliques sont dessinés avec des formes pointues, plus nettes, comme le nez, les oreilles ou les doigts. Les personnages adorables ont des formes arrondies, douces.»

Selon le YouTubeur, notre cerveau est conditionné pour voir tout ce qui est pointu comme une menace: un couteau, une épée ou un missile… Mickey Mouse, lui, n’est que rondeurs. Il note néanmoins que ces choix cinématographiques sont parfois plus subtils, notamment dans les films «classiques». Dark Vador a un masque à oxygène triangulaire et Maléfique, incarnée par Angelina Jolie, a conservé ses formes pointues lors de l’adaptation «live» du personnage Disney.

Il faut également dire un mot sur les personnages «carrés», souvent associés à l’ennui, à la rigueur et à l’autorité. Le vieux monsieur de Là-haut et Colère dans Vice Versa sont les exemples parfaits de cette volonté de la jouer à l’ancienne, de ne pas vouloir bousculer les codes, et les formes.

De manière générale, analyser les formes et les lignes utilisées dans les films permet de leur donner une nouvelle dimension, et de comprendre un peu mieux les objectifs du réalisateur. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte