Culture

VIDEO. Dans les films, la géométrie permet de détecter facilement les gentils et les méchants

Temps de lecture : 2 min

Tout est une histoire de cercles, de carrés, et de triangles.

Quand vous regardez un film, vous ne le réalisez peut-être pas directement, mais des concepts plus ou mois discret influent largement sur votre perception des personnages. La passionnante chaîne Now You See It, qui analyse les films dans les moindres détails, nous explique ainsi que des formes géométriques simples permettent de distinguer les méchants des gentils, notamment dans les films d’animation.

«Les personnages diaboliques sont dessinés avec des formes pointues, plus nettes, comme le nez, les oreilles ou les doigts. Les personnages adorables ont des formes arrondies, douces.»

Selon le YouTubeur, notre cerveau est conditionné pour voir tout ce qui est pointu comme une menace: un couteau, une épée ou un missile… Mickey Mouse, lui, n’est que rondeurs. Il note néanmoins que ces choix cinématographiques sont parfois plus subtils, notamment dans les films «classiques». Dark Vador a un masque à oxygène triangulaire et Maléfique, incarnée par Angelina Jolie, a conservé ses formes pointues lors de l’adaptation «live» du personnage Disney.

Il faut également dire un mot sur les personnages «carrés», souvent associés à l’ennui, à la rigueur et à l’autorité. Le vieux monsieur de Là-haut et Colère dans Vice Versa sont les exemples parfaits de cette volonté de la jouer à l’ancienne, de ne pas vouloir bousculer les codes, et les formes.

De manière générale, analyser les formes et les lignes utilisées dans les films permet de leur donner une nouvelle dimension, et de comprendre un peu mieux les objectifs du réalisateur.

Slate.fr

Newsletters

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Vingt-cinq textes vieux de plusieurs siècles ont été transportés depuis le Mali, après avoir été cachés durant l'occupation djihadiste de Tombouctou, entre 2012 et 2013.

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

[BLOG You will never hate alone] Dans un long texte pudique et toute en retenue, Moses Farrow tient à dire sa vérité. À ses yeux, son père n'a jamais pu commettre les actes qui lui sont reprochés.

Il faut lire «Portnoy et son complexe», de Philip Roth

Il faut lire «Portnoy et son complexe», de Philip Roth

Philip Roth n'aurait sans doute pas imaginé que son roman aiderait un homme transgenre confiné dans un refuge pour femmes victimes de violences conjugales.

Newsletters