Santé

On a retrouvé la chose qui a le pire goût au monde

Temps de lecture : 2 min

Il y en a partout chez vous, et c'est pour la bonne cause.

Food | gratisography.com via Pexels CC License by
Food | gratisography.com via Pexels CC License by

Il y a quelques mois, nous vous parlions de la pire odeur qui a jamais existé, celle de chair humaine brûlée. Odeur que les chirurgiens connaissent bien à cause de l’électrocautère, cet outil qui leur permet de brûler les vaisseaux sanguins pour limiter les saignements, mais qui diffuse rapidement la terrible odeur.

Aujourd’hui, Atlas Obscura nous explique avoir retrouvé la chose qui a le pire goût au monde. «En fait, il y a un goût terrible qui se cache partout dans votre maison, écrit le site. Pourquoi vous n’y avez jamais goûté? Et bien, disons que, si le goût en question fait bien son travail, vous n’y goûterez jamais.» Il s’agit du Bitrex.

Aussi connu sous le nom de «benzoate de dénatonium», ce sel benzoïque à l’amertume légendaire est découvert dans les années 1950. «Une seule goutte de Bitrex peut donner un goût horrible à million de molécules d’eau», écrit Atlas Obscura. Une cuillère de ce produit suffit à polluer une piscine olympique entière.

Fin septembre, un YouTubeur qui adore goûter des choses horribles a évidemment tenté le Bitrex. Au bout de quelques secondes, on le voit frissonner, convulser, pleurer, baver, crier, comparer le goût à des excréments, puis vomir sur fond de musique grandiloquente. Attention, la vidéo est violente.

Sauver la vie des enfants

Mais contrairement à ce que l’on pense, le Bitrex a des usages très importants. Il est habituellement utilisé pour empêcher l’ingestion de produits de ménage, de pesticides ou même de parfums, auxquels on en ajoute par précaution. En 1985, un article du New Scientist repris par Atlas Obscura, expliquait le besoin des industriels de protéger les enfants qui goûtent des produits dangereux: «La réponse sensée est de faire en sorte que le goût de ces produits ménagers soient si repoussant que la réaction immédiate consiste à les recracher immédiatement dès qu’il est dans la bouche. Il fallait donc un composant au goût si abominable qu’il ne pourrait pas être toléré.» Le combat politique et industriel a été long aux États-Unis, mais il a fini par s’imposer dans les produits.

Et en 2007, un fabricant de jouets appelé Aqua Dots a pu remercier le Bitrex, après avoir découvert qu’un de ses jouets, qui contient des perles, est recouvert d’un produit chimique qui, une fois métabolisé, se transforme en GHB, la drogue du viol. Après un rappel des produits, Aqua Dots a sorti les mêmes produits, mais en remplaçant le produit chimique par le Bitrex, pour empêcher ainsi les enfants de manger les billes.

Jamais l’homme n’a été aussi content d’avoir un produit aussi horrible chez lui.

En savoir plus:

Newsletters

Au cœur des marchés aux animaux d'Asie

Au cœur des marchés aux animaux d'Asie

«Les plus grandes pandémies ont toujours résulté d'une relation avec les animaux: grippe porcine, grippe aviaire, Ebola, SRAS, MERS, désormais Covid-19, relève Jo-Anne McArthur. Ceux qui pointent le doigt exclusivement vers la Chine...

Difficile de porter un masque pour les personnes atteintes de troubles neuropsychologiques

Difficile de porter un masque pour les personnes atteintes de troubles neuropsychologiques

Objet emblématique de la pandémie de Covid-19, le masque de protection faciale ne va pas sans poser quelques difficultés.

Les trois erreurs qui plombent l'application StopCovid

Les trois erreurs qui plombent l'application StopCovid

Ce projet tout à fait louable s'est écrasé en rase campagne en quelques semaines alors que tous les feux étaient au vert.

Newsletters