Égalités

Oui, les femmes enceintes ont elles aussi le droit de se sentir bien et d’être à la mode

Temps de lecture : 2 min

Beaucoup de femmes enceintes ne veulent plus cacher leurs ventres mais s'en vanter dans des tenues moulantes. L'industrie saura-t-elle s'adapter à ce nouveau marché?

L'actrice italienne Bianca Balti a défilé enceinte en 2015 lors de la Fashion Week de Milan.(Filippo Monteforte / AFP)
L'actrice italienne Bianca Balti a défilé enceinte en 2015 lors de la Fashion Week de Milan.(Filippo Monteforte / AFP)

T-shirts en chiffon informe, jeans mal taillés et robes en motifs papier peint de votre grand-mère. Pour beaucoup de femmes, la grossesse ne constitue pas l’apogée du bon goût. Mais au nom de quoi les femmes enceintes seraient-elles condamnées à porter des vêtements dont elles ne voudraient pas? Selon la journaliste Ej Dickson, elle-même enceinte, l’industrie des vêtements de maternité serait encore fondée sur l'idéal dépassé de la femme enceinte au foyer dont la vie tourne uniquement atour de sa grossesse.

«J’ai choisi d’être mère mais ça ne veut pas dire que je devrais m’habiller comme celle qui est présentée par les collections maternité sur le marché», écrit Dickson pour Racked.

Elle conclut qu’il «serait temps que les marques se mettent à niveau et commencent à produire des habits pour des femmes enceintes qui s’intéressent à bien plus que le fait d’être enceintes. Car bon sang nous sommes en 2016.»

Le coin des «indésirables»

De nombreuses femmes se réunissent autour de forums pour partager leur désarroi face aux options vestimentaires «moches» qui s'offrent à elles. Elles guettent bonnes adresses et conseils pour ne pas s’habiller «nunuche».

Car les magasins ne mettent pas toujours en avant leurs collections maternité, délaissées au fond des boutiques avec les dernières pièces en vrac du magasin prêtes à être liquidées –le coin des «indésirables», selon la journaliste Sarah Seltzer.

«La plupart des habits que j’ai pu trouver dans ce coin là étaient informes, insipides ou faits d’un tissu qui grattait de façon préemptive ma peau de femme enceinte déjà sensible. Pire, rien de brillant ou en velours en vue», confie Seltzer à Jezebel suite à une virée shopping frustrante.

Les collections favorisent le confort mais sacrifient le style. Mais cela est en train de changer, rapporte le New York Times. Les femmes, désormais, ne veulent plus cacher leur ventre mais, au contraire, le montrer. Aux États-Unis de nouvelles marques s’adaptent à la demande de vêtements maternité moulants.

Dickson regrette que ces alternatives ne soient pas toujours abordables. À moins d’être Kate Middleton ou Angelina Jolie, vêtues par la marque Séraphine qui affirme être «la marque de référence pour les stars enceintes», la grossesse fashion n’est pas forcément encore à la portée de toutes.

Newsletters

Les femmes transgenres, grandes perdantes de la présidence Trump

Les femmes transgenres, grandes perdantes de la présidence Trump

Dès son premier jour à la Maison-Blanche en janvier 2017, l'administration Trump a détricoté quatre années d'avancées pour les droits des personnes transgenres aux États-Unis.

Perdre votre accent peut affecter votre identité

Perdre votre accent peut affecter votre identité

À travers le monde, la pression de devoir perdre son accent est omniprésente.

Avoir le permis sans prendre le volant: pourquoi les femmes laissent leur conjoint conduire

Avoir le permis sans prendre le volant: pourquoi les femmes laissent leur conjoint conduire

Sur la route, notamment des vacances, les femmes se retrouvent davantage sur le siège passager, même lorsqu'elles sont titulaires du permis. Et ce n'est pas par manque de goût pour la conduite.

Newsletters