Monde / Économie

Un enfant américain sur deux reçoit une aide alimentaire

Temps de lecture : 2 min

hyperscholar, Flickr, CC
hyperscholar, Flickr, CC

Aux Etats-Unis, environ la moitié des enfants recevront de l'aide alimentaire au cours de leur enfance, une proportion qui s'élève à 90% pour les jeunes noirs, selon une étude menée par des sociologues de la Washington University de St Louis. Ils considèrent que la récession pourrait encore faire grimper ces chiffres, rapporte le site CBS News.

Ces estimations sont basées sur l'analyse de 30 ans de données nationales et confirment le fait que les jeunes sont particulièrement touchés par la précarité économique. L'étude a été publiée lundi 2 novembre dans la revue Archives of Pediatrics and Adolescent Medicine. Les auteurs affirment qu'il s'agit en effet d'un problème qui a des répercussions médicales, et que l'étude signifie que de nombreux enfants souffrent de malnutrition et d'autres maladies liées à la pauvreté.

«Il y a de fortes chances pour que la récession actuelle génère le plus haut niveau de privation pour les enfants américains que nous verrons au cours de notre vie professionnelle» écrit un pédiatre de Stanford dans l'éditorial de la revu.

L'aide alimentaire baptisée sous forme de Food Stamps (littéralement timbres de nourriture) est un programme qui dépend du ministère de l'agriculture américain. Il est destiné aux familles à bas revenu, et couvre la plupart des types de nourriture. Pour être éligible, un foyer de quatre personnes ne doit pas avoir un revenu annuel qui dépasse 22.000 dollars, soit environ 15.000 euros.

L'année dernière, 28,4 millions d'américains en moyenne ont reçu l'aide chaque mois selon les chiffres du département de l'agriculture, dont la moitié avait moins de 18 ans. Le montant moyen de l'aide mensuel est de 222 dollars.

[Lire l'article complet sur cbsnews.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: hyperscholar, Flickr, CC

Slate.fr

Newsletters

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Les fondations du milliardaire-philanthrope américano-magyar quittent Budapest où elles travaillaient depuis 1984. Un départ accéléré par vingt-quatre mois d’intense campagne gouvernementale anti-Open Society.

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Newsletters