France

L'anthropologue français Claude Lévi-Strauss est mort

Slate.fr, mis à jour le 05.11.2009 à 22 h 49

L'anthropologue, ethnologue et philosophe Claude Lévi-Strauss est mort. Il a été enterré dans la plus grande intimité hier; sa mort, survenue dans la nuit de samedi à dimanche, n'a été rendue publique qu'aujourd'hui. Il venait de fêter ses cent ans l'an dernier, en novembre; on en avait parlé jusqu'aux Etats-Unis, où un reportage de la radio publique américaine expliquait alors que Lévi-Strauss avait «changé la perception que le monde avait des peuples dits primitifs en Asie, Afrique, et Amérique»

Il détenait un nombre incalculable de titres honorifiques, respecté et admiré par les intellectuels du monde entier: Légion d'honneur; ordre national du Mérite; commandeur des Palmes académiques, des Arts et des Lettres, de l'ordre de la Couronne de Belgique, de l'ordre de la Croix du Sud du Brésil...

Claude Lévi-Strauss a révolutionné les sciences humaines et fait partie des maîtres de la pensée structuraliste. Né à de parents français, le 28 novembre 1908, il avait parcouru le monde, vivant en France, aux Etats-Unis notamment pendant la seconde guerre mondiale. Claude Lévi-Strauss a aussi passé beaucoup de temps en Amazonie, étudiant plusieurs tribus, et dont les travaux se retrouveront entre autres dans Tristes Tropiques (extraits Word), son oeuvre la plus célèbre, parue en en 1955.

Tristes Tropiques avait été un succès, et salué par les intellectuels. Dans ce livre, à la fois philosophique et autobiographique, Claude Lévi-Strauss racontait sa démarche personnelle d'ethnologue, ce qu'il trouvait sur le plan intellectuel et personnel à voyager et à étudier d'autres cultures.

Ecouter sa définition de l'éthnologie:

retrouver ce média sur www.ina.fr

Lévi Strauss avait été un très grand avocat de la cohabitation des cultures, notamment avec son opuscule Race et Histoire dans lequel il expliquait que la richesse d'une culture  résidait dans sa diversité face aux autres cultures de même que dans sa diversité propre.

Race et Histoire avait été écrit à l'occasion de la publication d'une série de brochures de l'UNESCO consacrées au problème du racisme. Lévi-Strauss démontrait en quoi le racisme n'avait aucune logique.

Le site non fiction.com décrit l'oeuvre de Lévi Strauss comme «une grande œuvre pour comprendre le millénaire qui s'ouvre à la lumière des millénaires qui le précèdent» et propose un entretien avec Vincent Debaene et Frédéric Keck, qui ont établi avec Marie Mauzé et Martin Rueff l'édition du volume de Claude Levi-Strauss dans la bibliothèque de la Pléiade.

Magnum propose un portfolios sur l'ethnologue

 

retrouver ce média sur www.ina.fr
Slate.fr
Slate.fr (9095 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte