Culture

Google lance son concurrent d'iTunes

Temps de lecture : 2 min

Un tutorial rapide pour comprendre Google Discover Music.

Les rumeurs disaient donc vrai. Mercredi, Google a lancé son nouveau service de recherche musicale, Google Discover Music. En partenariat avec plusieurs marchands de musique en ligne, il est désormais possible avec Google d'écouter un extrait de n'importe quelle chanson de n'importe quel artiste, tout en pouvant acheter le titre sur le champ.

Dès aujourd'hui, si vous cherchez une chanson, un musicien, un groupe ou des paroles, Google vous mettra l'artiste en tête de vos résultats de recherche. Si vous cherchez une chanson ou des paroles en particulier, le moteur de recherche vous proposera d'écouter un extrait du titre tout de suite avec un lien vers l'un de ses nombreux partenaires commerciaux (Imeen, Lala, Rhapsody, et al.), où vous pourrez l'acheter pour 99 cents. Si vous recherchez un(e) artiste, un aperçu de son œuvre apparaîtra à côté de sa photo.

Comme nous l'avons dit la semaine dernière, c'est une menace directe pour iTunes, premier marchand de musique sur le web et service phare d'Apple , qui était autrefois l'allié naturel de Google mais qui devient chaque jour un peu plus un ennemi acharné. Nous serons au premier rang pour regarder la bagarre dans les prochains mois. Entre temps, voici un tutorial rapide pour comprendre comment fonctionne Google Discover Music.

Chris Thompson

(Photo: Flickr/CC/RossinaBossioB)

Newsletters

Pourquoi le premier épisode de Buffy est toujours parfait (ou presque)

Pourquoi le premier épisode de Buffy est toujours parfait (ou presque)

Ça fait 23 ans que le pilote de Buffy contre les vampires a été diffusé à la télévision américaine. En France, on l'a découvert en 1998 sur M6 pendant la «Trilogie du samedi». Pour ce hors-série de Peak TV, retour sur un premier épisode...

«Tout simplement noir», pour rire de l'infernal chaudron identitaire

«Tout simplement noir», pour rire de l'infernal chaudron identitaire

La comédie de Jean-Pascal Zadi et John Wax convie un grand nombre de têtes d'affiche issues des dites «minorités visibles» pour interroger les impasses du communautarisme.

Les fans de films d'horreur semblaient mieux préparés à la pandémie de Covid-19

Les fans de films d'horreur semblaient mieux préparés à la pandémie de Covid-19

Maîtriser la peur n'a pas été difficile pour ces adeptes des frissons.

Newsletters