Partager cet article

Pourquoi des philosophes américains ont reçu du caca dans leur courrier

Mr Poop Candy. Timothy Takemoto via Flickr CC License by

Mr Poop Candy. Timothy Takemoto via Flickr CC License by

Une dispute autour d'un blog universitaire est probablement à l'origine de ces envois d'excréments, qui ont visé quatre professeurs d'université aux Etats-Unis et au Canada.

Dans le monde de la philosophie aux Etats-Unis, les disputes entre confrères peuvent très mal finir. Cet été quatre professeur de philosophie d'universités différentes ont reçu des excréments dans leur courrier, du caca apparemment humain glissé dans de grandes enveloppes, rapporte Buzzfeed. 

Ce qui relie ces quatre philosophes est qu'ils se sont disputés avec leur confrère Brian Leiter, qui publie un influent blog sur la philosophie dans les universités américaines, mais aussi le Philosophical Gourmet Report, un classement des meilleurs universités pour faire un doctorat en philosophie.

Carrie Ichikawa Jenkins, qui enseigne à l'université de Colombie Britannique avait été la cible des attaques de Leiter, qui avait ridiculisé un de ces posts de blog et l'avait qualifiée de «connasse moralisatrice». Tout cela a eu lieu en 2014, et deux ans plus tard, elle a reçu une enveloppe pleine d'excréments. Comme il s'agissait d'un paquet international envoyé au Canada, certaines informations sur l'expéditeur avaient été notées sur l'enveloppe, dont une adresse très proche de celle du bureau de Leiter à l'université de Chicago. (Pour la description du contenu, le plaisantin avait écrit: «sculpture en mousse»). 

Contacté par Buzzfeed, Leiter explique qu'il s'agit probablement de quelqu'un qui essaye de le discréditer.

«Je ne sais pas pourquoi des gens fous feraient des trucs fous comme envoyer de la merde», a-t-il déclaré. 

Pour créer son classement controversé, Leiter demande à ses confrères de remplir des questionnaires, mais en 2014, plus de deux cent philosophes avaient signé une lettre dans laquelle ils expliquaient qu'ils refuseraient d'aider Leiter à faire son classement. Ils protestaient notamment contre la façon dont il avait intimidé Jenkins, ainsi que d'autres professeurs. En règle générale, Leiter est aussi en désaccord avec certains confrères en ce qui concerne les questions de féminisme et de harcèlement sexuel, et il n'hésite pas à critiquer ses confrères de manière véhémente sur son blog.

Parmi ceux qui avaient alors publié des articles critiques de Leiter, il y avait Sally Haslanger et J. David Velleman, respectivement du MIT et de la New York University, qui ont également reçu des excréments cet été. Ils ont notifié les services de sécurité de leurs campus mais les autorités ne vont pas lancer d'enquête.

Une autre professeure interviewée par Buzzfeed explique que le climat au sein des programmes de philosophie américains est depuis longtemps considéré comme «toxique», particulièrement pour les femmes.

En effet, pour Haslanger, qui est une philosophe féministe, l'envoi de caca n'est «pas une blague amusante, mais un acte très hostile, un acte dont le but est de nous déshonorer et de nous faire taire.»

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte