Monde

Pour confisquer le plant de cannabis d'une octogénaire, la police envoie son hélicoptère

Temps de lecture : 2 min

Ce raid fait partie d'une campagne anti-cannabis de jardin, pendant laquelle la police, se déplaçant en hélicoptère, a saisi une quarantaine de plantes dans le centre du Massachusetts.

Plant de cannabis | Mark via Flickr CC License by
Plant de cannabis | Mark via Flickr CC License by

Le 30 septembre, le journal local d'une zone rurale du Massachusetts a publié un article intitulé: «Raid! La Garde Nationale et la Police font une descente dans la propriété d'une femme de 81 ans pour confisquer son unique plant de cannabis.» Contrairement aux apparences, il ne s'agissait pas d'une blague.

La police américaine est régulièrement accusée de répondre aux incidents de manière disproportionnellement violente, et cette histoire de raid dans le jardin d'une grand-mère en est une bonne illustration.

Le 21 septembre, la Garde Nationale et la police de l'État du Massachusetts ont débarqué par hélicoptère chez Margaret Holcomb dans la ville d'Amherst. Ce raid faisait partie d'une vaste opération régionale de destruction de cannabis, durant laquelle quarante-quatre plants avaient été saisis (sans aucune inculpation ou arrestation des propriétaires).

Choqués

Tim Holcomb, le fils de Margaret a raconté au Daily Hampshire Gazette qu'il déjeunait chez sa mère lorsqu'il a entendu «un vrombrissement d'hélices» et apperçu «un hélicoptère de style militaire qui tournait au-dessus de la propriété», une expérience qu'il a qualifiée d'«effrayante» et «choquante». Deux membres des forces de l'ordre ont ensuite frappé à la porte et demandé où était la marijuana.

Sa mère Margaret utilise le cannabis pour traiter certains problèmes médicaux comme l'arthrite, le glaucome et l'insomnie. Si l'État du Massachusetts autorise l'utilisation du cannabis à des fins médicales, il faut obtenir une carte chez le médecin pour être dans la légalité, et Holcomb n'avait pas fait la démarche, trouvant plus pratique de planter dans son jardin que d'aller dans les dispensaires spécialisés.

Référendum

L'autre problème est que même avec une carte, les utilisateurs doivent faire pousser leur marijuana dans un espace caché et inaccessible aux autres. Or, la plante du jardin de Margaret, juste à côté de ses framboisiers, était considérée comme trop facile d'accès.

Cela pourrait bientôt changer: début novembre, en même temps que les présidentielles, les habitants du Massachusetts voteront par référendum pour étendre (ou non) la légalisation du cannabis à l'usage récréatif, comme c'est déjà le cas dans plusieurs autres États, dont le Colorado.

Comme l'explique un éditorial du Daily Hampshire Gazette, ce genre de raid pourrait convaincre plus de résidents de voter pour la légalisation, dans la mesure où beaucoup tombent d'accord qu'utiliser des hélicoptères pour saisir quelques plantes de cannabis est un gâchis des deniers publics.

En savoir plus:

Newsletters

Aux États-Unis, l'autre «cancel culture»

Aux États-Unis, l'autre «cancel culture»

Dans de nombreux États américains, les législations visant à interdire la «théorie critique de la race» se multiplient.

Une étudiante américaine meurt après s'être étouffée lors d'un concours de hot-dogs

Une étudiante américaine meurt après s'être étouffée lors d'un concours de hot-dogs

Une cérémonie a réuni plus de 3.000 personnes pour lui rendre hommage.

Après sa discrète ascension, la Corée du Sud veut compter parmi les puissants

Après sa discrète ascension, la Corée du Sud veut compter parmi les puissants

En vingt ans, le pays est entré dans la modernité au point d'être invité à la table du G7. Celui qui a rejoint le cercle des moyennes puissances peut s'appuyer sur son économie et sa gestion exemplaire du Covid-19 pour assumer son envie d'autonomie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio