Tech & internet

Une bougie à l'odeur de Mac tout juste déballé en rupture de stock

Temps de lecture : 2 min

Non, ce n'est pas une blague.

Twelve South
Twelve South

C'est digne d'un article de The Onion, ou du Gorafi, «un nouvel épisode de la série “Arrête-toi l'industrie de la tech, tu es bourrée”», pour The Verge, mais visiblement, c'est bien vrai: une entreprise d'accessoires Apple vend une bougie qui sent le Mac tout juste déballé, parce que visiblement, certaines personnes aiment beaucoup l'odeur de leur nouvel ordinateur sorti du carton.

«Honnêtement, je ne me souviens même pas de l'odeur de mon Macbook Air la première fois que je l'ai déballé. Peut-être que c'était un mélange d'excitation et de vague anxiété, à l'idée d'avoir dépensé la plus grosse somme d'argent de ma vie de jeune adulte.»

Mais ici, pas besoin de sortir des centaines d'euros. La bougie se vend 24 dollars sur le site de Twelve South (un prix néanmoins digne d'Apple). Sur le site de l'entreprise, on découvre qu'elle a une durée de vie allant de 45 à 55 heures, et qu'une «équipe d'experts» l'a testée pour rassurer les plus sceptiques. Résultat: un 9/10, «parce qu'il y a probablement plus d'agrumes qu'attendu, mais on peut bien sentir le Mac».

Pour arriver à cette odeur, Twelve South indique avoir mélangé des arômes de menthe, pêche, basilic, lavande, mandarine et de sauge.

Interrogé par CNet, un porte-parole de Twelve South reconnaît néanmoins que ce n'est pas tout à fait scientifique et que «c'est l'interprétation qu'en a donné le directeur créatif» de l'entreprise. Sur AdWeek, le co-fondateur donne un peu plus détails et indique qu'il fallait essayer de recréer cette odeur d'aluminium et de plastique sans avoir un résultat trop clinique et sans vie.

«Il faut prendre la décision de créer une odeur plaisante. L'idée est ironique et marrante, mais à la fin, nous voulions une bougie que l'on veut avoir chez soi.»

Il raconte avoir eu l'idée un mois plus tôt, et a demandé à des gens autour de lui s'il leur était arrivé de renifler leur boîte, ce que certains ont admis timidement. De quoi voir un marché porteur. Lui assure «ne pas imaginer de meilleur cadeau pour un amoureux des Macs en période de fêtes».

Il n'a visiblement pas eu besoin d'attendre jusque-là pour vendre ses bougies. L'entreprise n'en a plus en stock, mais prévoit de pouvoir en revendre d'autres, plus tard ce mois-ci, indique The Independent.

Newsletters

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Les cerveaux derrière le musée imaginé pour héberger l'œuvre digitale de Beeple à 69 millions de dollars révèlent en exclusivité pour Slate.fr les fondations du projet qui pourrait modifier notre rapport à l'art –et l'avenir du web.

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

Dans leur premier entretien avec un média français, les fondateurs de Metapurse évoquent le tourbillon «post-Beeple», leurs ambitions pédagogiques, leur musée virtuel (et remercient Mark Zuckerberg d'avoir agité le drapeau du métavers).

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Ça va être difficile, mais c'est pour votre bien.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio