France

Un 2e plan cancer pour lutter contre les inégalités

Temps de lecture : 2 min

Image de Une: Nicolas Sarkozy Reuters
Image de Une: Nicolas Sarkozy Reuters

Nicolas Sarkozy dévoile ce lundi 2 novembre à Marseille le deuxième plan national contre le cancer, qui devrait mettre l'accent sur la lutte contre les inégalités, aussi bien en matière de prévention que de dépistage.

«Le défi est de taille, note le Figaro. Les inégalités socio-économiques devant la santé, phénomène connu depuis le XVIIIe siècle, sont particulièrement fortes dans le domaine du cancer. Pire, elles s'aggravent.»

Chaque année, près de 350 000 personnes découvrent qu'elles sont atteintes d'un cancer en France. Jacques Chirac avait lancé un plan cancer 2003-2007 (plan cancer 1) qui comprenait soixante-dix mesures, qui ont permis des avancées notables.

Nicolas Sarkozy a mesuré comme son prédécesseur l'étendue de la problématique, et son nouveau plan s'appuie notamment sur le rapport réalisé par le Pr Jean-Pierre Grünfeld intitulé «Recommandations pour le plan cancer 2009-2013. Pour un nouvel élan», qui lui a été remis en février 2009.

Ce néphrologue de l'hôpital Necker à Paris avait alors insisté sur l'importance de la lutte contre les inégalités sociales et géographiques pour la prévention et le dépistage des cancers. «Notant par exemple que l'espérance de vie d'un cadre à 35 ans est aujourd'hui supérieure de huit ans à celle d'un ouvrier, il avait prôné dans son rapport la mise en place d'actions de proximité à destination des populations précaires ou en situation d'isolement, rapporte le Nouvel Obs. Les inégalités sont également marquées pour le tabagisme, à l'origine d'un tiers des décès par cancer chez les hommes, les fumeurs étant moins nombreux chez les diplômés de l'enseignement supérieur que dans les autres catégories.»

Autre grand thème de ce nouveau plan: la vie après le cancer. «Puisqu'on guérit de près d'un cancer sur deux, la vie après la maladie doit être un axe majeur du plan,» avait déclaré le président de la République fin 2008. Les mesures attendues devraient porter sur un dispositif de sortie de la maladie afin de mieux apprécier d'éventuelles séquelles, prévoir des aides à domicile et préparer le retour à l'emploi.

[Lire l'article complet sur lefigaro.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Nicolas Sarkozy Reuters

Slate.fr

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters