Parents & enfants / Monde

Une entreprise russe vend un lit pour enfants en forme de lance-missile

Temps de lecture : 2 min

Le lit est en forme de lance-missile Buk, le type de missile qui aurait été utilisé pour descendre le vol MH17 de Malaysia Airlines en 2014.

Carobus
Carobus

Le 28 septembre, une enquête criminelle menée par les Pays-Bas a révélé que le vol MH17 de Malaysia Airlines avait été abattu par un missile Buk provenant de Russie et tiré depuis l'est de l'Ukraine, une région aux mains des sépartistes pro-russes. Les 298 passagers du boeing avaient été tués.

Pour les familles russes qui voudraient rendre hommage à ces missiles, l'entreprise d'ameublement CaroBus, basée à Saint-Pétersbourg, vend justement des lits pour enfants en forme de lance-missile Buk, avec drapeau russe sur le côté. La base du lit peut même être relevée pour imiter un missile prêt à être lancé, rapporte The Guardian.

Le lit, qui coûte onze mille roubles (157 euros), fait partie d'une collection de meubles intitulée «futurs défenseurs de la patrie» qui inclut également des lits en forme de tanks et d'avions. Interviewé par le site russe Fontanka, le directeur de l'entreprise a déclaré:

«Je ne vois pas ce qu'il y a d'anormal dans un lit comme ça. Certains enfants deviennent docteurs, d'autres boulangers et d'autres soldats.»

Les autres collections sont plus traditionnelles, avec des lits en forme de bateau pirate ou de lamborghini. Sur le site et le compte Facebook de CaroBus, de nombreux Russes ont trouvé le lit lance-missile scandaleux. Pour l'instant, seulement dix exemplaires ont été vendus.

Quant au gouvernement russe, il a refusé les résultats de l'enquête criminelle néerlandaise. Le ministre des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, a qualifié l'investigation de «partiale et politiquement motivée».

Newsletters

La vie des parents n'est toujours pas revenue à la normale depuis le confinement

La vie des parents n'est toujours pas revenue à la normale depuis le confinement

Le 5 septembre, on a recommencé à hurler sur les enfants. On n'en peut plus, on va craquer, est-ce que quelqu'un comprend ça?

De quoi parle-t-on quand il est question de parentalité?

De quoi parle-t-on quand il est question de parentalité?

L'émergence de ce néologisme va avec les transformations de la famille depuis les années 1990, au nom du bien-être de l'enfant.

La fronde des élèves anti-masque

La fronde des élèves anti-masque

Si les profs s'attendaient à une rentrée difficile, personne n'avait vraiment prévu que des groupes d'élèves puissent refuser de porter cet accessoire devenu obligatoire.

Newsletters