Monde

Pourquoi il ne faut pas que Donald Trump soit président

Temps de lecture : 2 min

Après avoir apporté son soutien à Hillary Clinton, le New York Times s'attaque au candidat républicain.

Donald Trump en meeting à Roanoke, en Virgnie, le 24 septembre 2016. MANDEL NGAN / AFP
Donald Trump en meeting à Roanoke, en Virgnie, le 24 septembre 2016. MANDEL NGAN / AFP

Quelques heures avant le premier débat qui doit opposer Donald Trump à Hillary Clinton, dans la nuit du lundi 25 au 26 septembre, le New York Times a réaffirmé son choix de soutenir la candidate démocrate. Après avoir publié un billet dans les pages opinion du quotidien, appelant à voter en faveur de l'ancienne secrétaire d'État à la fin de la semaine dernière, le comité en a remis une couche ce dimanche, dans un long article arguant pourquoi Donald Trump ne doit pas être élu président des États-Unis, le 8 novembre prochain.

Le comité editorial revient en longueur sur les différents mensonges du candidat républicain, rappelant notamment les 117 changements politique majeurs sur vingt sujets lors de sa campagne, dont «trois versions contradictoires sur l'avortement en l'espace de huit heures». Il remet également en cause le fait que Donald Trump soit un négociateur hors pair qui permettra à l'Amérique de négocier les meilleurs traités sur le plan national et international, et note que s'il sera effectivement un changement majeur pour le pays et le monde entier, ce n'est probablement pas pour le mieux.

Alors forcément, la conclusion est assez dure pour le candidat républicain quand le New York Times exhorte les électeurs indécis de ne pas porter leur choix sur lui:

«Les électeurs attirés par la force et la personnalité de Trump devraient s'arrêter quelques minutes et prendre en note les qualités exactes qu'il suinte en tant qu'homme politique si audacieusement différent: les paroles en l'air, les railleries violentes envers celles et ceux qui s'opposent à lui, les commentaires dégradants sur les femmes, les mensonges, les généralisations grossières de pays et de religions. Nos présidents sont des exemples pour des générations de nos enfants. Trump est-il l'exemple que l'on veut pour eux?»

Il faut ajouter à ce texte, cet article reprenant une semaine de mensonges (il y en a au moins 31).

Donald Trump n'a pour l'instant pas officiellement réagi. Il est cependant loin d'être le plus grand ami du New York Times.

Il avait ainsi indiqué qu'il empêchait (pour l'instant) ses avocats d'attaquer le quotidien en justice, après l'interview d'une journaliste sur CNN.

Newsletters

Fusako Shigenobu, fondatrice du groupe terroriste de l'Armée rouge japonaise, libérée de prison

Fusako Shigenobu, fondatrice du groupe terroriste de l'Armée rouge japonaise, libérée de prison

L'organisation d'extrême gauche pratiquant la lutte armée s'était fait connaître dans les années 1970, notamment lors du massacre de l'aéroport de Lod, à Tel Aviv.

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

Elle vient d'être innocentée grâce au travail d'une classe de collégiens du Massachusetts.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 21 au 27 mai 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 21 au 27 mai 2022

Fusillade dans une école au Texas, les femmes obligées de couvrir leur visage en Afghanistan, et flambée de l'épidémie de Covid-19 en Corée du Nord... La semaine du 21 au 27 mai en images.  

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio