Monde

À New York, deux hommes «retrouvent un sac, enlèvent une bombe, reprennent le sac»

Temps de lecture : 2 min

Deux groupes d'hommes ont fait des découvertes insolites à New York et dans le New Jersey qui ont permis de réduire les dégâts pendant ce week-end d'attentats.

Une poubelle contenant une bombe a explosé samedi soir dans le quartier de Chelsea à New York, faisant 29 blessés. (Justin LANE / POOL / AFP)
Une poubelle contenant une bombe a explosé samedi soir dans le quartier de Chelsea à New York, faisant 29 blessés. (Justin LANE / POOL / AFP)

Ils ont trouvé un sac à roulettes abandonné dans la rue qui leur a plu, retiré un cocotte-minute qui se trouvait à l’intérieur et à laquelle était accroché un portable (normal), et ils sont repartis, contents de leur coup.

Voilà l’histoire improbable de deux hommes qui auraient déjoué un deuxième attentat à la bombe à Manhattan, moins de trois heures après l’explosion qui a fait 29 blessés dans le quartier de Chelsea samedi soir. «Un conte new-yorkais: deux hommes retrouvent un sac, enlèvent une bombe, reprennent le sac», intitule Reuters.

«Incrédules», en laissant traîner l’étrange artifice sur le trottoir, les deux hommes non-identifiés ont réussi à alerter la police patrouillant la zone de l’existence d’une deuxième bombe.

«On aurait juste dit deux monsieurs qui se promenaient tranquillement sur la 7e Avenue. Nous n’avons pas d’informations qui les lieraient à tout ca», expliqua Robert Boyce, le chef des détectives du New York Police Department, lors d’une conférence de presse.

Un autre policier résuma l’absurdité des événements au quotidien new-yorkais DNA Info:

«Qui dans ce monde retrouve un cocotte-minute rattachée a un portable et reprend juste le sac?»

Dans leur manœuvre, les deux inconnus filmés par des caméras de surveillance ont-ils désactivé la bombe? Pour l'heure, la réponse est incertaine. Un robot démineur est arrivé sur place par la suite et le dispositif a été transporté dans une capsule spéciale anti-pression au nord de la ville, dans le Bronx.

L'analyse du portable rattaché à la cocotte-minute a mené les services de sécurité vers le principal suspect, un Américain d’origine afghane de 28 ans, arrêté dans le New Jersey lundi matin.

Dans ce même État voisin, deux voleurs ont fait une découverte toute aussi insolite que celle des deux inconnus de Manhattan. Dans la soirée de dimanche, ils se sont emparés d’un sac retrouvé dans une poubelle en pensant qu’il y aurait des objets de «valeur», avant de paniquer lorsqu’ils s’en sont aperçus qu’il contenait des fils électriques et un tuyau.

Ils ont prévenu la police qui s’est rendu sur les lieux avec un robot démineur. Le dispostif a explosé lorsque celui-ci tentait de désamorcer la bombe.

Slate.fr

Newsletters

Quand le Québec file un mauvais coton

Quand le Québec file un mauvais coton

[BLOG You Will Never Hate Alone] Le Québec vient d'adopter une loi sur la laïcité. Quand soudain l'ennemi de la Belle Province n'est plus le colon anglais, mais une musulmane voilée.

L'histoire du bébé de 4 mois séparé de ses parents par l'administration Trump

L'histoire du bébé de 4 mois séparé de ses parents par l'administration Trump

Le New York Times a retrouvé le plus jeune enfant isolé de sa famille à la frontière mexicaine.

Le ministre de l'Intérieur Sérgio Moro n'est plus le sauveur du Brésil

Le ministre de l'Intérieur Sérgio Moro n'est plus le sauveur du Brésil

L'ancien juge aurait interféré dans une enquête pour que l'ancien président Lula ne puisse pas se représenter en 2018.

Newsletters