Culture

Le top 10 des films d'horreur de Martin Scorsese

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de The Innocents
Capture d'écran de The Innocents

A quelques jours d'Halloween, Martin Scorsese présente sur le Daily Beast la liste de ses dix films d'horreur préférés.

Premier du classement, The Haunting (La Maison du Diable en français), film de Robert Wise que le cinéaste qualifie d'«absolument terrifiant».

Vient ensuite Isle of the Dead, de Val Lewton, sur des victimes de la peste, prisonnières sur une île.

En troisième position: The Uninvited, au «ton délicat» et à l'atmosphère tout aussi puissante que dans La Maison du Diable.

Quatrième: The Entity (L'Emprise). Barbara Hershey y joue une femme violée et enlevée par une force invisible. «La banalité du décor, selon Scorsese, une maison moderne californienne, accentue sa capacité à dérouter».

Les autres favoris de Martin Scorsese sont Au coeur de la nuit, L'Enfant du diable, Shining, L'Exorciste, Rendez-vous avec la peur, Les Innocents, Psychose.

[Lire l'article complet sur The DailyBeast]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Capture d'écran de The Innocents

Newsletters

«Le Baltringue», Vincent Lagaf' à vive allure sur l'autoroute du malaise

«Le Baltringue», Vincent Lagaf' à vive allure sur l'autoroute du malaise

[Épisode 2] Entre nanar et navet, ce film construit autour de l'animateur télé a de quoi donner de l'eczéma.

Nadia Boulanger, femme de l'ombre et d'influence du milieu classique parisien

Nadia Boulanger, femme de l'ombre et d'influence du milieu classique parisien

Immense connaisseuse de la musique classique du XXe siècle, «celle qui entend tout» était une pédagogue hors du temps à qui certains des plus grands compositeurs et chefs d'orchestre doivent énormément.

«Frootch», portrait d'une reine de la lose, réussit sa saison 2

«Frootch», portrait d'une reine de la lose, réussit sa saison 2

Imaginé, incarné et réalisé par Sarah Treille Stefani, ce podcast désormais disponible en exclusivité sur Spotify n'a rien perdu de sa superbe malgré un casting beaucoup plus professionnel qui aurait pu dénaturer le projet.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio