Sciences

Des singes peuvent écrire par la pensée à une vitesse de douze mots par minute

Temps de lecture : 2 min

Un implant cérébral permet à des singes de sélectionner des lettres par la pensée à une vitesse jusqu'ici inédite.

Macaques rhésus | jinterwas via Flickr CC License by
Macaques rhésus | jinterwas via Flickr CC License by

Des chercheurs de l'université de Stanford ont mis en place une interface cerveau/machine qui a permis à deux singes d'écrire des mots juste en les pensant. Ce n'est pas la première fois que ce genre de transcription est rendue possible, mais comme le précise Gizmodo, ce nouvel implant cérébral permet une rapidité d'écriture inédite.

Les deux macaques rhésus utilisés dans l'expérience, qui est détaillée dans la revue Proceedings of the IEEE, sont parvenus à restranscrire des passages du New York Times et d'Hamlet à une vitesse de douze mots par minute. Les chercheurs leur avaient implanté un réseau d'électrodes dans le cerveau, ce qui permettait aux singes de faire bouger un curseur sur un clavier et à sélectionner des lettres sans bouger leurs mains.

Selon les auteurs de l'article, ce nouveau système permet «une rapidité de frappe suffisante pour une vraie conversation».

Les singes cobayes avaient été formés à taper des lettres correspondant à ce qu'ils voient sur un écran. L'interface utilisée permettait ensuite de lire les signaux de la région du cerveau qui contrôle le mouvement de leurs mains et bras.

«L'interface que nous avons testée est exactement celle qu'utiliserait un humain» a expliqué Paul Nuyujukian, qui est chercheur en neurochirurgie.

Ce système a déjà été sur des personnes paralysées avec succès mais la technologie qui interprète les signaux du cerveau et fait bouger le curseur a été considérablement améliorée.

De plus, un système d'auto-complétion, comme sur smartphone, pourrait être ajouté à cette technologie, ce qui permettrait d'accélerer encore la vitesse de frappe.

Slate.fr

Newsletters

Le placenta ne protège pas le fœtus de la pollution

Le placenta ne protège pas le fœtus de la pollution

L'organe n'est pas la barrière infranchissable que l'on croyait.

Près de 92 % de la population étudiante est plus concentrée en lisant sur papier

Près de 92 % de la population étudiante est plus concentrée en lisant sur papier

Ce support est propice aux annotations.

«Je vais souvent voir son profil pour revoir son visage»

«Je vais souvent voir son profil pour revoir son visage»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Nora, une jeune femme heureuse en ménage dont l'ex vient de se manifester via les réseaux sociaux.

Newsletters