Monde

Après le malaise de Clinton, les fans de Trump sont persuadés qu'elle a une doublure

Temps de lecture : 2 min

Les théories du complot sur l'utilisation d'un sosie d'Hillary pullulent sur Twitter.

Hillary Clinton, le 11 septembre 2016 I Brendan Smialowski / AFP
Hillary Clinton, le 11 septembre 2016 I Brendan Smialowski / AFP

Le dimanche 11 septembre, une vidéo d'Hillary Clinton titubant vers sa voiture et soulevée par deux agents des services secrets a été mise en ligne, à la grande joie des conspirationnistes qui répétaient depuis des mois que la candidate démocrate était atteinte d'épilepsie et de démence.

Le jour même, son équipe de campagne a expliqué que Clinton avait récemment été diagnostiquée d'une pneumonie et qu'elle avait dû quitter la cérémonie commémorant le 11 septembre pour cause de déshydratation. La candidate démocrate s'est ensuite rendue en voiture chez sa fille Chelsea, qui habite dans le quartier, et a été filmée à la sortie de cet appartement quelques heures plus tard en bien meilleure forme.


Mais pour les fans les plus extrêmes de Trump, qui pensent que Clinton est une meurtrière et secrètement lesbienne, cette histoire est très louche. La Hillary qui sort de l'appartement de Chelsea Clinton est-elle vraiment l'ancienne Secrétaire d'État, ou est-ce sa doublure?

Rapidement sur Twitter, le hashtag #HillaryBodyDouble (doublure d'Hillary) a rassembé des dizaines de milliers de tweets, rapporte Vocativ. Les conspirationnistes ont commencé à analyser les différences supposées entre le visage d'Hillary Clinton et celui de l'autre Hillary Clinton vue à la sortie de l'appartement de sa fille.

«Joseph Staline avait une doublure»

Le compte @WeNeedTrump a recensé de nombreuses différences, notamment la longueur des cheveux et la forme du menton.

Un élu républicain de Géorgie s'est intéressé à la forme de ses oreilles:

Des oreilles et nez de formes différentes? L'une est Hillary avant la chute, l'autre après.

Sur son compte Twitter, ce représentant au Congrès se demandait également:

«Joseph Staline avait une doublure. Hillary reprend-elle ses traditions?»

Le niveau de connaissance du corps de la candidate démocrate était assez impressionnant, avec un débat sur la longueur de l'index de Clinton par rapport à l'index de l'autre Hillary.

Sosie professionnelle

La théorie en vigueur était que la doublure de Clinton n'était autre que Teresa Barnwell, un sosie de la candidate qui travaille comme imitatrice d'Hillary depuis vingt-trois ans.

Selon une fan de Trump, «Teresa Barnwell gagne de l'argent chaque mois pour incarner la candidate démocrate».

Amusée, la sosie professionnelle de Clinton a commencé par taquiner les complotistes en tweetant une vieille photo d'elle dans le quartier de Chelsea Clinton. Mais rapidement, elle a dû calmer le jeu:

«OK, les gens, calmez-vous. J'étais à Los Angeles aujourd'hui toute la journée. Je me moquais de vos délires conspirationnistes. Allez-vous coucher.»

Slate.fr

Newsletters

Le ministre de l'Intérieur Sérgio Moro n'est plus le sauveur du Brésil

Le ministre de l'Intérieur Sérgio Moro n'est plus le sauveur du Brésil

L'ancien juge aurait interféré dans une enquête pour que l'ancien président Lula ne puisse pas se représenter en 2018.

Ces évangéliques qui parlent à l'oreille de Trump

Ces évangéliques qui parlent à l'oreille de Trump

Les chrétiens évangéliques guident la politique étrangère américaine.

L’Arctique, champ de bataille entre Chine, Russie et États-Unis

L’Arctique, champ de bataille entre Chine, Russie et États-Unis

Depuis la fin de la Guerre froide, le Pôle Nord a été relativement protégé des tensions internationales. Mais le gouvernement américain risque de rompre ce fragile équilibre.

Newsletters