Monde / Égalités

Écoutez le discours de tolérance du roi de Norvège sur les LGBT et les réfugiés

Temps de lecture : 2 min

Le roi Harald V a plaidé pour l’amour de tous les Norvégiens, quels que soient leur orientation sexuelle, leurs origines et leurs croyances: «Notre maison est là où bat notre cœur. Et ce cœur bat souvent au-delà des frontières.»

Le roi Harald le 1er septembre dans les jardins du Palais Royal. Lise Aserud / NTB Scanpix / AFP

Plein d’amour et d’humour, à la fois serein et chaleureux, le discours du roi de Norvège, Harald V, prononcé le 1er septembre dans les jardins du palais royal d'Oslo, a fait mouche. Et pas seulement auprès du parterre de diplomates qui l’ont chaudement applaudi. Des milliers d’internautes à travers la planète ont salué une parole de la tolérance, prônant l’acceptation des différences, rapportent les sites du Guardian et du Huffington Post. Qui aurait pu croire qu’un vieux roi de 79 ans allait devenir une star du web?

Le monarque a tendu la main aux Norvégiens issus de tous les pays du monde, aux Norvégiens gays et Norvégiennes lesbiennes, et plus généralement, à toutes les personnes, celles qui «aiment gravir des montagnes, tandis que d’autres préfèrent leur canapé»:

«Qu’est-ce que la Norvège? La Norvège, ce sont des montagnes et des fjords profonds. Des plaines, des récifs, des îles et des îlots. (...) C’est le soleil de minuit, et les nuits polaires. (...) Mais la Norvège, c’est avant tout des personnes. Des gens qui viennent du sud, du nord, du centre du pays. Mais aussi d’Afghanistan, du Pakistan, de Pologne, de Suède, de Somalie, ou de Syrie. Mes grands-parents ont immigré du Danemark et d'Angleterre il y a 110 ans. Ce n’est pas toujours facile de dire d’où nous venons, de quelle nationalité nous sommes. Notre maison est là où bat notre cœur. Et ce cœur bat souvent au delà des frontières.»

«Les Norvégiens sont jeunes et vieux, grands et petits, valides ou invalides. (...) Ils sont riches et pauvres, ou entre les deux. (...) Les Norvégiens sont célibataires, divorcés, ils ont des enfants et certains sont mariés depuis des années. Parmi les Norvégiens il y a des filles qui aiment d’autres filles, des garçons qui aiment les garçons, et des filles et des garçons qui s’aiment mutuellement. Les Norvégiens croient en Dieu, en Allah, en tout et en rien.»

«Continuer à prendre soin les uns des autres»

Ce discours a duré à peine cinq minutes, mais ces quelques minutes ont suscité une vague immense de sympathie. Près de trois millions de personnes ont vu le discours sur Facebook. Le palais royal dit avoir été débordé par les demandes de traduction (vous pouvez le regarder ci-dessus avec des sous-titres en anglais)

La Norvège abrite cinq millions d’habitants, qui ont reçu l’an dernier près de 30.000 demandes de réfugiés. Le système d’accueil est surchargé, et le pays a fini par durcir sa législation, renvoyant plus de 500 mineurs en 2015. L’extrême droite progresse, avec des habitants réunis en groupuscules, les «soldats d’Odin», qui patrouillent dans les rues de certaines villes. «Les Norvégiens ne sont plus que 45% à penser que l’immigration est positive pour leur pays, contre 54% il y a seulement un an», raconte Le Monde.

«Mon plus grand espoir pour la Norvège est que nous puissions continuer à prendre soin les uns des autres. Que nous puissions continuer à construire ce pays autour des valeurs de confiance, de solidarité et de générosité. Que nous puissions continuer à être conscients du fait que nous sommes, malgré nos différences, un peuple uni», a plaidé le roi.

Difficile de dire si ce discours aura un impact sur ces chiffres, mais il a au moins réchauffé le coeur de nombreux internautes:

«Le roi de Norvège a défendu les droits des LGBT et des réfugiés. Et c’est pour cela que l’année prochaine j’irai en vacances en Norvège et pas en Russie. Merci Roi Harald V», a déclaré l’un d’eux.

Newsletters

L'Europe a raté le train de la reprise, mais ce n'est pas le plus grave

L'Europe a raté le train de la reprise, mais ce n'est pas le plus grave

La croissance européenne sera cette année sensiblement inférieure à celle des autres grandes puissances économiques. Mais ce retard peut ne pas être problématique si l'Europe arrive à résoudre ses problèmes structurels.

Brian Robson, l'homme qui a tenté de s'envoyer par courrier de l'Australie au Pays de Galles

Brian Robson, l'homme qui a tenté de s'envoyer par courrier de l'Australie au Pays de Galles

Aujourd'hui âgé de 75 ans, il recherche les deux Irlandais qui l'ont aidé pour ce périple.

Les Maldives lancent un pack vaccins et vacances pour attirer les touristes

Les Maldives lancent un pack vaccins et vacances pour attirer les touristes

Les voyageurs recevront deux doses de vaccin et passeront donc plusieurs semaines dans le pays.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters