Monde

Pour devenir un vrai citoyen à Pékin, il faudra être jeune, riche et intelligent

Temps de lecture : 2 min

La capitale chinoise veut mieux contrôler les flux migratoires, réservant un accès privilégié à une petite élite.

La Chine compte plus 250 millions de travailleurs migratoires. (Wang Zhao/AFP)
La Chine compte plus 250 millions de travailleurs migratoires. (Wang Zhao/AFP)

Bien avant que Pékin et Shanghaï ne deviennent des villes monstres de plus de 20 millions d’habitants, populations rurales et urbaines ne se côtoyaient pas, cantonnées par un système strict d’enregistrement de résidences. À partir des années 1980, celui-ci est progressivement allégé. Certains migrants ruraux obtiennent l'autorisation de venir s'installer dans la capitale mais sans avoir le droit de bénéficier de nombreux avantages, à commencer par la scolarisation de leurs enfants et l'accès à des services de santé.

Entre 2000 and 2010, la population de Pékin a alors augmenté de 40%. Un boom que la capitale veut aujourd'hui enrayer pour limiter sa population à 23 millions d'habitants en 2020 contre 21 millions actuellement. En échange, Pékin permettra à certains migrants déjà présents d’obtenir la résidence permanente et sa cohorte d'avantages, le fameux hukou.

Décrite comme une réforme visant à rendre le système plus «juste» et «transparent», celle-ci pourrait bénéficier qu'à une élite, rapporte The Atlantic, perpétuant un des vestiges les plus archaïques du passé communiste du pays.

Les migrants voulant devenir résidents permanents devront, en effet, collectionner des points pour être considérés. Dans ce jeu, être jeune, riche et diplomé vous rapproche du sésame. Les candidates gagnent 15 points s'ils ont une licence, 26 points avec un master et jusqu'à 37 points avec un doctorat. Dépassez les 45 ans et vous êtes déjà bien trop vieux pour avoir la cote, selon les critères de Pékin. Les moins de 45 ans peuvent ainsi obtenir 20 points automatiquement. La ville n’as pas annoncé quel est le seuil à franchir pour obtenir le hukou, mais, exclues par avance du jeu, les classes populaires ont accuelli la nouvelle avec indifférence.

Newsletters

Quarante-cinq enfants disparus ont été sauvés d'un trafic d'êtres humains

Quarante-cinq enfants disparus ont été sauvés d'un trafic d'êtres humains

Il s'agirait de la plus grande opération du genre aux États-Unis.

Boycott

Boycott

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 19 au 25 octobre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 19 au 25 octobre

Plongée dans la logorrhée du président américain.

Newsletters