Partager cet article

Les adultes qui allaitent d’autres adultes sont des gens incompris

Blonde Woman with Bare Breasts
 |Edouard Manet via Wikipedia/ CC Public domain License by

Blonde Woman with Bare Breasts |Edouard Manet via Wikipedia/ CC Public domain License by

Il existe mille raisons d'allaiter un adulte, ou de vouloir être allaité. Et ces raisons ne sont pas uniquement sexuelles.

Généralement, quand on découvre l’existence des «relations d'allaitement entre adultes», la réaction la plus courante est de se dire «mais quelle est cette pratique sexuelle bizarroïde» ou «ces gens-là devraient aller voir docteur Freud, quelque chose d'étrange a dû se passer dans les premiers mois de leur vie».

Mais en réalité, explique Rolling Stone qui a conduit une enquête fouillée sur le sujet, les adultes qui allaitent ne sont pas forcément des obsédés sexuels avec d’étranges penchants. La plupart cherche à créer un lien de proximité avec leur conjoint. Et il existe mille autres raisons de vouloir goûter au sein.

Chelsea a par exemple décidé de donner le sein à sa conjointe qui souffrait de problèmes de digestion importants, après avoir subi une ablation du côlon. Elle avait lu quelque part que le lait maternel était très bon pour les intestins des enfants:  

«Les enzymes et les vitamines du lait que je produis ont ralenti les diarrhées chroniques de ma femme, qui l’épuisaient», raconte-t-elle.

Boire du lait maternel permettrait même, affirment certains, de traiter certains effets secondaires des chimiothérapies. Quelques études affirment qu'un compsant du lait maternel pourrait réduire les risques de cancer, même si elles sont encore balbutiantes.

«Une sensation de bien-être»

Pendant l’allaitement, deux hormones sont sécrétées qui apaisent et produisent un sentiment de bien-être. L’oxytocine, également appelée «hormone de l’amour», aide au moment de la naissance au développement d’un attachement fort entre la mère et l’enfant. La prolactine réduit le stress. Sans réfuter qu’ils ont d’abord souvent été attirés par cette pratique à cause de fantasmes sexuels, la plupart des adeptes affirment qu’elle leur permet ensuite surtout de se sentir plus proche de leur partenaire:

«C’est une façon agréable de se détendre et de s’endormir à la fin de la journée», raconte Chelsea.

«Dans l’allaitement, je ne ressens que des sentiments platoniques», affirme un utilisateur de FetLife, un forum dédié à l’allaitement, qui explique que le moment parfait pour plonger le nez dans les tétons de sa conjointe est le matin, «en mode relax, enveloppé dans des couvertures, en buvant du thé ou du café».

«Je ressens une sensation de bien-être, de calme et d’amour que je n’ai jamais ressenti avec d’autres formes de contacts intimes», affirme Christopher.

«La majorité des gens voient ça comme une expérience nourricière et sensuelle, expliquait en juin Maiden au magazine Mic. Nous passons plus de temps ensemble dans chaque aspect de notre quotidien. Ça a joué un rôle bénéfique important dans notre mariage.»

Relations entre adultes consentants

Les «relations d'allaitement» dégoûtent nombre de gens parce qu’ils ont l’impression qu’on sexualise une activité réservée aux enfants, et que les hommes ou femmes qui reçoivent le lait maternel se mettent dans une position infantile. Mais pour Rolling Stone, qui a passé des heures à écumer les forums consacrés à ce sujet, «les relations d'allaitement se produisent entre adultes consentants, qui se comportent comme des adultes», comme l’explique Ellie:

«C’est tout à fait différent d’allaiter son enfant ou son partenaire. Je ne le traite pas comme un bébé, et il n’a pas du tout envie que je le materne.»

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte