Partager cet article

Un fan latino de Trump prédit une invasion de food trucks à tacos si Clinton est élue

Un food truck servant des tacos à Houston, en 2011 | WhisperToMe via Wikimedia CC License by

Un food truck servant des tacos à Houston, en 2011 | WhisperToMe via Wikimedia CC License by

Le fondateur du groupe Latinos pour Trump explique que si on ne fait rien contre l'immigration, il pourrait bien y avoir des camions à tacos à tous les coins de rue.

Suite au grand discours de Donald Trump sur l'immigration le 31 août en Arizona, où il a réitéré qu'il construirait un mur frontalier payé par le Mexique, une douzaine de conseillers latinos du candidat républicain ont démissioné, déçus de la position extrémiste du milliardaire.

Mais certains fans hispaniques de Trump continuent de le soutenir avec ferveur. C'est le cas de Marco Gutierrez, qui est né au Mexique, et a fondé le groupe Latinos for Trump. Interviewé sur la chaîne MSNBC au sujet du projet de Trump d'expulser des millions de sans-papiers, il a expliqué que c'était nécessaire car «les besoins du plus grand nombre dépassent les besoins de la minorité», une citation de Spok dans Star Trek.

Il a ensuite continué ainsi sa tirade:

«Ma culture est très dominante. C'est une culture qui veut s'imposer et cela cause des problèmes. Si on ne fait rien, il y aura des camions à tacos à tous les coins de rue.»

Le visage horrifié de la journaliste pendant l'interview a été célébré sur Twitter:

«Ce que préfère dans l'interview sur les taco trucks, c'est l'expression du visage de @JoyAnnReid!»

Ce que Gutierrez a oublié de prendre en compte, c'est que les Américains aiment beaucoup les tacos et ne considèrent pas la présence de food trucks supplémentaires comme un problème, bien au contraire:

«"Un camion à tacos à chaque coin de rue", voilà un super slogan...je ferais bien du bénévolat pour un candidat populiste qui propose ça.»

D'autres ont rappelé qu'un «camion de tacos à chaque coin de rue» faisait écho au slogan de campagne du président Herbert Hoover «un poulet dans chaque casserole».

«"Un camion à tacos à chaque coin de rue" est dix foix plus attrayant qu'un "poulet dans chaque casserole". Ça c'est un slogan qui fait gagner des élections.»

Rapidement, le groupe Latinos for Trump s'est rendu compte la diabolisation des food trucks de nourriture mexicaine n'était pas un bon filon, et sur la page Facebook de l'association, quelqu'un a précisé que les camions à tacos étaient en fait une métaphore pour parler des sans-papiers:

«Avoir un camion de tacos à chaque coin de rue a l'air plutôt attrayant, mais Marco évoquait cela de manière figurative. Nous voulons des immigrés et nous voulons qu'ils viennent légalement.»

 

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte