Économie

Les pizzas motivent plus les salariés que les primes

Temps de lecture : 2 min

C'est le résultat d'une drôle d'expérience menée dans une usine en Israël.

Pizza / Nick Amoscato via Flickr CC License By
Pizza / Nick Amoscato via Flickr CC License By

Qu'est-ce qui motive les salariés? De l'argent et des congés. Certes, mais une fois atteint ce seuil nécessaire, les entreprises recherchent à augmenter la productivité de leurs employés par des incitations de nature diverse. Et pourquoi pas des pizzas.

Dan Ariely, chercheur en psychologie de la Duke university, a mené une petite expérience de motivation auprès de travailleurs d’une usine de fabrication de semi-conducteurs Intel en Israël, que relate le site du New York Mag. Les salariés d'un premier groupe se voyaient proposer une prime d'environ 30 dollars s'ils réalisaient leurs objectifs de la journée, un second, les félicitations du boss et un troisième, des pizzas. Enfin, un groupe de contrôle n'a reçu aucune incitation avant de démarrer sa journée de travail.

À l'issue de la première journée de travail, les salariés auxquels on avait promis des pizzas avaient atteint la plus forte hausse de leur productivité: 6,7% de plus que le groupe de contrôle –ils devançaient de justesse ceux auxquels on avait promis de les complimenter, alors que ceux qui attendaient un bonus financier n'avaient connu une augmentation de leur productivité de seulement 4,9%.

Motivation sociale

Mais la partie la plus intéressante de l'expérience restait à venir: la performance des salariés qui étaient motivés par la promesse de la prime a décliné continuellement au cours de la semaine, au point d'aboutir à une productivité moindre que celle du groupe de contrôle: en d'autres termes, le chercheur s'est rendu compte qu'il valait mieux ne rien promettre plutôt qu'un bonus financier!

Cette étude à la portée limitée et aux conclusions en apparence farfelue éclaire en réalité une loi bien connue de la motivation au travail, qui est qu’au-delà du seuil nécessaire de la juste rétribution financière, les travailleurs ne se mettent pas en mouvement uniquement pour l’argent. À mesure que le travail implique de plus en plus la personne dans son intégralité et que les qualités personnelles (sens du contact et de l’écoute, créativité, capacité à s’adapter, etc.) jouent un rôle croissant dans la performance, les leviers de motivation ont tendance à devenir intrinsèques (le sens attribué à son travail, le regard qu'y portent les autres) et non extrinsèques (la récompense matérielle).

En d'autres termes, selon les spécialistes de la motivation au travail, l’efficacité de la dimension extérieure de cette motivation, qui prend la forme d’augmentation de salaire, de promotion ou de bonus, tend à décroître plus rapidement que la dimension plus sociale de la motivation, celle de la reconnaissance par les tiers de son travail. Et la pizza est un signe de reconnaissance.

Newsletters

La voiture électrique n'est pas à elle seule LA solution

La voiture électrique n'est pas à elle seule LA solution

Incontestablement, la voiture du futur doit être électrique. Mais la disparition du moteur thermique suffira-t-elle à résoudre tous les problèmes? À quel rythme doit se faire la substitution? La polémique continue.

Pommes de terre, huile, lait: l'Algérie hantée par les pénuries

Pommes de terre, huile, lait: l'Algérie hantée par les pénuries

Alors que les denrées alimentaires de base se font de plus en plus rares, le gouvernement algérien multiplie les mesures drastiques pour tenter de stopper l'hémorragie.

Ce qu'il nous restera du télétravail

Ce qu'il nous restera du télétravail

Organisation du boulot, logement, achat: nos habitudes de vie sont bien parties pour être durablement transformées.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio