Monde

Les mystères de la grande pyramide de Khéops

Temps de lecture : 3 min

Aucune structure au monde n’est plus mystérieuse que la pyramide de Gizeh. Mais qui a déjoué le premier les pièges du tombeau du pharaon?


On raconte une histoire à propos de Napoléon et de la Grande Pyramide. Quand Bonaparte visita Gizeh durant son expédition sur le Nil de 1798, il voulut passer une nuit seul à l’intérieur de la chambre du roi, ce tombeau bordé de granite qui repose au centre de la pyramide. On la tient généralement pour être l’endroit où Khéops, le plus puissant souverain de l’Ancien Empire égyptien (env. 2690-2180 av. notre ère), fut enterré pour l’éternité. Elle contient encore le sarcophage brisé du pharaon, fait d’une pierre rouge dont on dit qu’elle sonne comme une cloche lorsqu’on la frappe.

ulyces-kheopssecrets-01

La Bataille des pyramides, de François-Louis-Joseph Watteau (1798-1799)

S’étant aventuré seul dans les entrailles de la pyramide, parcourant ses étroits couloirs à la lueur vacillante d’une bougie, Napoléon ne reparut que le lendemain matin. Il était pâle et agité mais refusait obstinément de répondre à ceux qui s’enquéraient de ce qu’il s’était passé cette nuit-là. Ce n’est que 23 ans plus tard, étendu sur son lit de mort, que l’empereur consentit enfin à confier son secret. Se redressant au prix d’efforts douloureux, il se mit à parler… mais s’interrompit presque immédiatement.

«Oh, à quoi bon», murmura-t-il en se rallongeant. «Vous ne me croiriez pas.»

Cette histoire est fausse. Le secrétaire intime de Napoléon, Louis Antoine Fauvelet de Bourrienne, qui était à ses côtés en Égypte, certifie que l’empereur n’a jamais pénétré dans la crypte. (On raconte également que Bonaparte, pendant qu’on s’affairait à prendre les dimensions de l’extérieur de la pyramide, calcula que la structure contenait suffisamment de pierre pour ériger un mur de quatre mètres de haut et de 30 centimètres d’épaisseur tout autour de la France.) Le fait qu’on raconte cette histoire, cependant, témoigne de la fascination exercée par le plus mystérieux de tous les monuments. Cela nous rappelle que l’intérieur de la pyramide est au moins aussi captivant que ses dehors colossaux.

On peine à imaginer que le monument en hommage à Khéops fut bâti à partir de 2,3 millions de blocs de pierre, dont chacun pèse en moyenne plus de deux tonnes, et qu’ils furent taillés avec de simples outils de cuivre. Il n’est pas moins impressionnant de réaliser que ses côtés sont précisément alignés avec les points cardinaux et qu’aucun ne dépasse les autres de plus de cinq centimètres. Sans compter qu’avec ses 146,58 mètres d’origine, la Grande Pyramide est restée la construction humaine la plus haute du monde pendant près de 4.000 ans – jusqu’à ce que la flèche centrale de la Cathédrale de la Vierge Marie de Lincoln soit achevée en 1310. Mais ces superlatifs ne nous sont d’aucune aide pour élucider les mystères qu’elle recèle.

ulyces-kheopssecrets-02

La Grande Pyramide de Gizeh

Encore aujourd’hui, peu de gens se risqueraient à affirmer qu’on connaît la raison pour laquelle Khéops ordonna la construction du système de couloirs et de chambres le plus complexe de toutes les pyramides. La sienne est la seule des 35 tombeaux similaires construits entre 2630 et 1750 av. J.-C. à contenir des tunnels et des cryptes loin au-dessus du niveau du sol. (Ses prédécesseurs, la pyramide rhomboïdale et la pyramide nord de Dahchour, ont leurs chambres au niveau du sol; et toutes les autres sont des structures solides dont les chambres funéraires.)

Pendant longtemps, l’hypothèse la plus communément admise était que les caractéristiques uniques de la Grande Pyramide étaient dues à une succession de changements dans ses plans. Elle suggère qu’ils devaient s’accorder à la stature de plus en plus divine que le pharaon acquit au cours de son règne. Mais l’égyptologue américain Mark Lehner a rassemblé nombre d’éléments qui suggèrent que les plans étaient arrêtés bien avant que le début de la construction. Si tel est le cas, sa disposition intérieure n’en est que plus mystérieuse. En 1818, la Quarterly Review écrivit après de minutieux calculs que les couloirs et les chambres connues de la pyramide n’occupaient qu’un 7.400e de son volume: «En comptant le fait que chaque espace attenant a été laissé plein pour servir de séparation, elle pourrait cacher 3 700 chambres de la taille de celle du sarcophage.»

Si les réflexions qui donnèrent lieu aux plans de la pyramide restent inconnues, il subsiste une seconde énigme qui devrait être plus facile à résoudre: qui furent les premiers hommes à pénétrer dans la Grande Pyramide après qu’elle fut scellée, aux environs de 2566 avant J.-C.? Et que trouvèrent-ils à l’intérieur?

Lire la suite de l'article sur Ulyces.

En savoir plus:

Newsletters

Avec le confinement, la Terre tremble moins

Avec le confinement, la Terre tremble moins

L'arrêt des activités a considérablement réduit le bruit sismique dans les villes.

JO 2020: le village olympique bientôt transformé en hôpital?

JO 2020: le village olympique bientôt transformé en hôpital?

La ville de Tokyo pourrait réquisitionner une partie des appartements destinés aux athlètes pour accueillir les malades du Covid-19.

La Hongrie veut mettre fin à la reconnaissance des personnes trans

La Hongrie veut mettre fin à la reconnaissance des personnes trans

La crise du coronavirus est décidément un bon prétexte pour le gouvernement Orbán.

Newsletters