France

Un quinquennat de départs fracassants

Robin Panfili, mis à jour le 02.09.2016 à 11 h 50

Au moment de quitter leurs fonctions, les ministres français ont le don de soigner leur départ, chacun à leur manière.

Au terme d'un feuilleton de plusieurs mois, Emmanuel Macron l'a finalement annoncé depuis Bercy, le ministère de l'Économie: il quitte le gouvernement «pour se consacrer à son mouvement politique». Pour autant, ce n'est pas tant cette annonce classique, solennelle et résolument protocolaire que les Français retiendront, mais plutôt sa mystérieuse virée en bateau –la navette fluviale de Bercy, pour être exact– sur la Seine. Une scène filmée (de près) par les chaînes d'information en continu et largement commentée.

Mais, même s'il figure en bonne place dans le palmarès des départs inhabituels de ministres, il n'a pas le monopole de la sortie fantaisiste. Comme le montre la vidéo en tête d'article, plusieurs ministres avant lui ont soigné leur départ –démission ou éviction– pour marquer le coup, une dernière fois. On garde en tête, par exemple, la conférence de presse surprise tenue par Delphine Batho, ministre de l'Écologie après son éviction du gouvernement pour avoir critiqué la baisse du budget de son ministère ou encore le départ de Christiane Taubira du ministère de la Justice à vélo, en plein mois de janvier.

Pour ne rater aucune de nos prochaines vidéos, rejoignez-nous et abonnez-vous sur nos chaînes YouTube ou Dailymotion.

Robin Panfili
Robin Panfili (165 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte