Sciences

Un radiotélescope a capté un signal de possible activité extraterrestre

Temps de lecture : 2 min

Mais la communauté scientifique est dubitative.

European Southern Observatory / Panoramic shot of the VLT platform via Flickr CC License By
European Southern Observatory / Panoramic shot of the VLT platform via Flickr CC License By

Des astronomes de l’académie russe des sciences ont capté un mystérieux signal radio depuis l’espace grâce au radiotélescope RATAN-600. Et depuis, les spéculations vont bon train sur un possible signal envoyé par une civilisation extraterrestre. Celui-ci provient d’une étoile, HD164595, située à 95 années-lumière de la Terre. Cette étoile a la taille du soleil, et au moins une planète tourne autour de son orbite. Celle-ci est trop proche pour abriter de la vie, mais il pourrait y en avoir d’autres dans le même système.

Découvert il y a plus d’un an en mai 2015, le signal ne fait parler de lui que depuis quelques jours car sa captation a été dévoilée récemment à la communauté internationale des chercheurs de signes de vie extraterrestre. Et malheureusement, prévient le site The Verge, il est conseillé de ne pas trop en attendre. D’abord, il est à présent un peu tard pour espérer capter une réplique du signal qui écarterait l’hypothèse d’un simple «bruit», qui pourrait être soit une interférence de la Terre ou un bug, soit encore un objet spatial naturel –comme un quasar, une entité qui émet un «rayonnement astronomique quasi-stellaire».

Et pour compliquer le tout, le télescope qui a détecté le signal reçoit un très large spectre d'ondes. Les astronomes qui cherchent à retrouver le signal connaissent seulement la zone générale d’où provient le signal, pas le point précis d’où il a été émis.

Le fameux signal, reproduit sur le blog Centauri Dreams. Credit: Bursov et al.

Si un tel signal provenait bien d’une civilisation extraterrestre, poursuit l’article, il nécessiterait d’avoir recours à une quantité phénoménale d’énergie pour arriver jusqu’à nous: l’équivalent de toute l’énergie utilisée sur Terre par les transports, les objets électroniques et les centrales électriques…

Newsletters

À cause de la fonte des glaces, les ours polaires utilisent quatre fois plus d'énergie pour survivre

À cause de la fonte des glaces, les ours polaires utilisent quatre fois plus d'énergie pour survivre

Ces mammifères doivent nager pendant trois jours ou parcourir de grandes distances sur la terre à la recherche de nourriture.

Selon la science, il est possible de communiquer avec une personne qui est en train de rêver

Selon la science, il est possible de communiquer avec une personne qui est en train de rêver

Les rêveurs ont notamment été capables de répondre à des questions ou encore aptes à faire des mathématiques.

Le cotonéastre, une «super-plante» qui absorbe la pollution atmosphérique sur les routes

Le cotonéastre, une «super-plante» qui absorbe la pollution atmosphérique sur les routes

Les haies de sa sous-espèce, le cotoneaster franchetii, qui pousse le long de l'asphalte, sont 20% plus efficaces que d'autres plantes.

Newsletters