Tech & internet / Monde

L'équipe de campagne de Clinton est pro-chiffrement (pour elle-même)

Temps de lecture : 2 min

Le comité de la candidate démocrate a reçu pour ordre d'utiliser largement l'application Signal pour communiquer.

Hillary Clinton signe un autographe sur un téléphone, le 15 juin 2016, à Hampton, en Virginie. MANDEL NGAN / AFP
Hillary Clinton signe un autographe sur un téléphone, le 15 juin 2016, à Hampton, en Virginie. MANDEL NGAN / AFP

On ne sait pas encore ce que pense officiellement Hillary Clinton du chiffrement de bout en bout, mais visiblement elle et les membres de son comité de campagne semblent l'avoir d'ores et déjà adopté. Un article paru ce week-end sur le site de Vanity Fair raconte comment l'équipe de la candidate démocrate a décidé de communiquer via l'application Signal après avoir découvert que le comité national démocrate avait été victime d'intrusions au cours des derniers mois –une intrusion dont ils accusent la Russie d'être responsable.

«Dans les semaines qui ont suivi, on a dit aux membres de l'équipe, selon une personne qui travaille au comité, que si qui que ce soit voulait parler de Donald Trump dans un e-mail ou un SMS –et particulièrement si ces messages étaient sujets à controverse ou peu flatteurs–, il était impératif qu'ils utilisent une application qui s'appelle Signal.»

Signal a été présentée comme étant «approuvée par Snowden» lors de cette même réunion, poursuit Vanity Fair. Il est vrai que le lanceur d'alertes américain n'a jamais tari d'éloges sur l'application.

Et le magazine d'assurer que de nombreux experts en sécurité parlent eux aussi en bien de ce service, qui utilise le chiffrement de bout en bout. En clair, seuls l'émetteur et le destinataire d'un message sont en mesure de le lire. Même s'il le souhaitait, Signal serait dans l'incapacité de lire ce qui transite sur son propre service. Plus ou moins le même argument qui fait que Telegram s'est attiré les foudres d'une partie des responsables gouvernementaux et qu'Apple s'est retrouvé au milieu d'une immense bataille judiciaire, à l'hiver dernier.

Alors forcément, Gizmodo se demande si le soudain intérêt de l'équipe de campagne de la candidate favorite pour la Maison-Blanche lors de cette élection 2016 ne va pas rebattre les cartes, ou si au contraire l'hypocrisie ne va pas sortir une nouvelle fois gagnante de tout cela:

«L'équipe de campagne d'Hillary Clinton voit clairement le bénéfice d'avoir des messages chiffrés pour eux-mêmes, et ce particulièrement au lendemain du piratage dévastateur du DNC. Si l'équipe de campagne de Clinton aime tant la vie privée et la sécurité que l'on peut avoir avec des messageries chiffrées –sans portes dérobées pour un gouvernement– pourquoi est-ce qu'elle ne défend pas cela pour le reste d'entre nous?»

Slate.fr

Newsletters

Le sexting favorise les comportements à risque chez les ados

Le sexting favorise les comportements à risque chez les ados

Envoyer des messages et des photos sexuellement explicites affecterait également la santé mentale des jeunes.

Des espions sont sur LinkedIn avec des photos créées par une IA

Des espions sont sur LinkedIn avec des photos créées par une IA

Certains sont entrés en contact avec de hauts responsables américains.

Un algorithme va décoder les pleurs des bébés

Un algorithme va décoder les pleurs des bébés

Fini l’indécision et l’ignorance de savoir si votre petit veut être nourri ou changé.

Newsletters