Tech & internet / Boire & manger

Un restaurant londonien lance un menu 100% emoji

Temps de lecture : 2 min

Au Little Yellow Door, il est possible de commander son plat par WhatsApp avec des emojis correspondant aux ingrédients.

Pourquoi écrire «cheeseburger» quand on peut remplacer ce mot par trois emojis: pain + boeuf + fromage? Ce mode de communication primitif ne permet certes pas de traduire des détails comme «burger brioche avec sauce maison», mais à Londres, le restaurant éphemère The Little Yellow Door tente d'attirer une clientèle de jeunes avec un menu 100% emoji, rapporte Eater.

Afin de faciliter encore la communication, les restaurateurs ont pensé à tout: au lieu de parler directement à votre serveur, vous lui envoyez votre commande par WhatsApp en utilisant les pictogrammes correspondant au plat désiré.


Ce challenge emoji est proposé dans l'établissement deux fois par semaine pendant l'été. Ce n'est pas la première fois qu'un restaurant se lance dans ce genre de présentation. En 2015, un bar de Brooklyn avait déjà mis sur pied un menu de cocktails en petits pictogrammes. Les équivalences cocktail/dessins n'étaient pas du tout évidentes:

Dans le restaurant londonien, qui tente de recréer l'ambiance conviviale d'une colocation, l'idée est aussi de faire travailler le cerveau des clients, avec une utilisation rusée de certains homonymes. Par exemple, la salade de roquette est traduite par un emoji fusée, soit «rocket» en anglais...

Comme le rappelle le site Munchies, l'arrivée en juin dernier de nouveaux emojis alimentaires –comme l'avocat, le bacon, les pancakes, la patate et le concombre– permet une précision de commande relativement grande, même si des détails commme la mayonnaise aux truffes et les oignons caramélisées demeurent intraduisibles.

Newsletters

Bienvenue sur Hundub, le Facebook hongrois complotiste

Bienvenue sur Hundub, le Facebook hongrois complotiste

Conçue comme une alternative au géant américain, cette nouvelle plateforme aux 40.000 utilisateurs, dont le Premier ministre Viktor Orbán, prône une liberté d'expression quasi illimitée.

Les plateformes de streaming vous disent-elles quoi écouter?

Les plateformes de streaming vous disent-elles quoi écouter?

Leurs équipes éditoriales, leurs capacités d'adaptation et leur positionnement sur le marché guident non seulement leurs stratégies, mais également nos pratiques d'écoutes.

Bannir Trump pour réduire les discours de haine sur les réseaux sociaux

Bannir Trump pour réduire les discours de haine sur les réseaux sociaux

Twitter a lâché Trump, et le débat public ne s'en portera que mieux.

Newsletters