Monde

Chez Lindsay Lohan, des adolescentes cambrioleuses victimes de la mode

Temps de lecture : 2 min

Image de une: capture écran
Image de une: capture écran

Lindsay Lohan et Paris Hilton ont été cambriolées par de jeunes voleuses originales. Adolescentes fascinées par Hollywood, les délinquantes en herbe avaient décidé de se saisir de ce qui les faisait rêver en s'introduisant chez des stars de leur choix.

Selon la police de Los Angeles, les jeunes filles étudiaient séries télévisées, magazines de stars ou sites web, déterminaient quels vêtements et quels bijoux elles voulaient, cherchaient les adresses des logements de célébrités, s'y introduisaient et se servaient.

Outre Lindsay Lohan et Paris Hilton, Audrina Patridge, Orlando Bloom et Rachel Bilson auraient aussi été victimes du petit gang, qui a été filmé par les caméras de surveillance des maisons.

La semaine dernière, quatre filles, deux de 18 ans, deux de 19 (encore mineures donc, aux yeux de la loi américaine), ont été arrêtées. Mais aucune preuve ne les accable. Le procureur du comté de Los Angeles n'a pas retenu de charges contre elles. L'une des quatre a été décrites par l'un des responsables de son lycée comme une excellente élève, qui a gagné des bourses.

Deux jeunes hommes ont également été arrêtés: l'un pour avoir contribué à des cambriolages, l'autre pour y avoir aidé; un troisième est recherché.

Selon les autorités, les cambriolages ont commencé en octobre 2008 et ont duré jusqu'à septembre. Elles ne dévoilent pas le nombre d'infractions dans lesquelles les adolescents pourraient être impliqués.

[Lire l'article complet sur le LA Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: capture écran

Slate.fr

Newsletters

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

Perdus, volés ou vendus, des équipements historiques ont échappé au fil du temps au contrôle de l’agence spatiale.

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

Comme les milieux religieux, la communauté tech est très divisée sur le phénomène Bolsonaro. Sur le point d'être élu grâce aux réseaux sociaux, il ne sera pas forcément pour autant un président favorable aux nouvelles technologies.

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Newsletters