Allemagne

L'Allemagne n'exclut pas de rétablir son service militaire obligatoire

Temps de lecture : 2 min

Une disposition qui figure de manière indirecte dans le nouveau projet de défense civile du pays.

Des soldats allemands à Neustadt am Ruebenberge, le 29 juin 2016. JOHN MACDOUGALL / AFP.
Des soldats allemands à Neustadt am Ruebenberge, le 29 juin 2016. JOHN MACDOUGALL / AFP.

Il n'y a pas qu'en France que se pose la question du rétablissement du service militaire obligatoire, où cette idée, en apparence séduisante dans le contexte des attentats terroristes, est défendue par plusieurs responsables politiques, entre autres Arnaud Montebourg, François Bayrou et Xavier Bertrand.

En Allemagne, cette proposition émane directement du ministère de l'Intérieur, rapporte l'hebdomadaire Die Zeit. Elle figure dans le projet de défense civile qui sera soumis au conseil des ministres allemands ce mercredi 24 août 2016. Dans ce document qui détaille la nouvelle stratégie à adopter en cas d'attentat ou de catastrophe et qui a largement fuité dans la presse allemande ces derniers jours, un passage relatif à la Deutsche Post fait indirectement référence à un rétablissement éventuel du service militaire obligatoire, qui a été suspendu le 1er juillet 2011 mais reste ancré dans la loi fondamentale allemande:

«La livraison rapide et sécurisée d'envois postaux d'une importance particulière pour la Bundeswehr (par exemple les avis d'appel ou les avis de prestation en cas de rétablissement du service militaire obligatoire) sera assurée dans le cadre de la loi sur la garantie des services postaux et des télécommunications

Le texte prévoit également qu'en cas de crise majeure, les entreprises du pays devront prêter main forte à l'armée allemande en participant à la construction de casernes ou à la remise en état des bâtiments déjà existants.

Toujours selon le texte du projet de défense civile, les civils qui ne seront pas appelés sous les drapeaux devront eux permettre aux soldats d'atteindre les territoires où ils doivent mener leurs missions et les aider de diverses façons, que ce soit en assurant la coordination de la circulation routière ou en mettant du carburant à leur disposition.

Il est également indiqué, précise l'hebdomadaire Der Spiegel, que si jamais la nourriture disponible dans le commerce venait à manquer et ne permettait plus de couvrir les besoins des troupes allemandes, le gouvernement allemand se réserverait le droit de rationner les ressources alimentaires disponibles.

Slate.fr

Newsletters

Comment le KGB gérait les couples d'espions

Comment le KGB gérait les couples d'espions

Un manuel des forces soviétiques de 1974 recense de nombreux conseils à destination des instructeurs.

Sylvin Rubinstein, le danseur de flamenco qui se déguisait en femme pour tuer des nazis

Sylvin Rubinstein, le danseur de flamenco qui se déguisait en femme pour tuer des nazis

Après avoir perdu sa sœur jumelle dans le camp d'extermination de Treblinka, il n'eut de cesse de se venger. Il participa à diverses actions de sabotage, fomenta des attentats et commit plusieurs assassinats.

Le sidérant fan-club d'Hitler

Le sidérant fan-club d'Hitler

Le dictateur nazi faisait l'objet d'un véritable culte de la personnalité de son vivant. Un historien allemand a retrouvé des dizaines de milliers de lettres envoyées par ses concitoyens: déclarations d'admiration, poèmes à sa gloire, cadeaux à gogo... et courrier du coeur.

Newsletters