Boire & manger

Ce restaurant a la liste d’attente la plus longue du monde

Temps de lecture : 2 min

Les tables de l'établissement de Damon Baehrel, près de New York, sont réservées jusqu’en 2025.

Capture écran d'une vidéo de Bloomberg

Quand, en 1989, Damon Baehrel a voulu ouvrir son restaurant à Earlton, un bourg rural à 160 kilomètres de New York, de nombreuses personnes ont essayé de le décourager. «Vous perdez votre temps», disaient en substance leurs lettres. Ces pessimistes avouent aujourd’hui leur erreur car le restaurateur a l’une des listes d’attente les plus longues du monde, avec des tables réservées jusqu’en 2025, comme le raconte le New Yorker.

La recettes de son succès? Pratiquement tous les ingrédients de cet autodidacte (dont le restaurant porte le nom) viennent de ses 48.000 m2 de terrain, jardin, forêt et marécages. Sa farine et son huile sont faites à partir de glands de chênes, de pissenlits, de pins. Il incorpore dans ses recettes des écorces, de la sève, des tiges et du lichen.

Homme-orchestre

Une autre rareté provient du fait que Damon Baehrel fait absolument tout. Il est à la fois agriculteur, boucher, chef-cuistot, assistant, commis, sommelier, serveur, plongeur et même agent de nettoyage. Lorsque vous dînez chez lui (il habite au-dessus de son restaurant, situé au sous-sol de sa maison), c’est dans une petite pièce, qui peut accueillir seize personnes seulement, et où vous ne verrez personne d’autre, hormis peut-être sa femme. Ses invités sont donc particulièrement choyés.

«C’est le meilleur repas de ma vie. Est-ce que ce restaurant aurait été mon restaurant préféré si le repas avait été réalisé par vingt personnes? Non. Il aurait fait partie de mon top 10. Mais je n’ai jamais vu nulle part quelqu’un faire absolument tout», raconte dans le New Yorker Jeffrey Merrihue, le fondateur d’une chaîne YouTube de critique gastronomique, FoodieHub, qui a classé Damon Baehrel «meilleur restaurant» du monde pour l’année 2015.

Jeffrey Merrihue et ses comparses ont payé environ 430 dollars par personne. Le site ABC.com parle de 300 à 375 dollars par personne, d’autres sources évoquent un coût total de 265 dollars. Quoi qu’il en soit, il vous faudra mettre la main au porte-monnaie pour goûter à cette expérience unique. Et surtout vous armer de patience et attendre la réouverture des inscriptions sur liste d'attente, pour l'instant closes face à l'afflux de demandes.

Newsletters

Manger épicé, un symbole de virilité (selon les hommes)

Manger épicé, un symbole de virilité (selon les hommes)

Le piment serait-il un pénis de substitution?

Aux Lyonnais, près de l'Opéra Comique, et dix autres excellents bistrots parisiens

Aux Lyonnais, près de l'Opéra Comique, et dix autres excellents bistrots parisiens

Des adresses hautement recommandables pour faire vibrer les papilles et se réchauffer le cœur.

Bushmills, l’Irish whiskey qui a le goût de l’histoire

Bushmills, l’Irish whiskey qui a le goût de l’histoire

L’une des plus anciennes distilleries de whiskey encore en activité, The Old Bushmills Distillery, a traversé les siècles à hauteur d’homme et de femme, avec ses moments de gloire et ses blessures. Pour mieux le raconter dans ses bouteilles.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio