Culture

Ndiaye et Toussaint favoris du Goncourt

Temps de lecture : 2 min

Marie Ndiaye, DR
Marie Ndiaye, DR

Le jury du Goncourt a révélé mardi 27 octobre son ultime sélection en vue du prix, le plus prestigieux des prix littéraires, qui sera décerné le 2 novembre. Les quatre auteurs qui demeurent sont Jean-Philippe Toussain et Laurent Mauvignier avec, respectivement, La Vérité sur Marie et Des Hommes, tous les deux publiés chez Minuit, et Delphine de Vigan auteur de Les Heures souterraines chez J.-C. Lattès ainsi que Marie NDiaye, qui publie Trois Femmes puissantes chez Gallimard.

Lemonde.fr souligne: «Au petit jeu des pronostics, deux noms semblent se détacher: ceux de Jean-Philippe Toussaint et de Marie Ndiaye, gênée toutefois par le handicap que constitue toujours pour elle son prix Femina obtenu en 2001. Vieux reliquat des guerres intestines que se livrèrent jadis les deux jurys, aucun lauréat du Femina n'a obtenu à ce jour le prix Goncourt.»

20Minutes.fr raconte ainsi les deux favoris:

Marie NDiaye: Trois femmes puissantes
«L'un des livres les plus applaudis de la rentrée, au vu des critiques littéraires. En trois histoires, l'auteur brosse le portrait de trois femmes qui disent non, qu'elles soient en France ou en Afrique. Chacune se bat pour préserver sa dignité contre les humiliations que la vie lui inflige.»

Jean-Philippe Toussaint: La vérité sur Marie
«Une nouvelle fois, l'auteur nous livre ses interrogations existentielles et son souci du détail dans ce livre où érotisme et exotisme se donnent rendez-vous.»

[Lire l'article complet sur le LeMonde.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Marie Ndiaye, DR

Newsletters

À Marseille, la culture laissée en friche

À Marseille, la culture laissée en friche

[Épisode 5] La politique culturelle de la cité phocéenne est à bout de souffle. Sophie Camard, cheffe de file La France insoumise pour les municipales de 2020, espère lui donner un nouvel élan.

À quoi servent les suites de vos albums préférés?

À quoi servent les suites de vos albums préférés?

Si leur rôle premier est mercantile, ces rééditions redéfinissent par leurs contraintes les possibilités d'expression des artistes.

Le faux combat de l'écriture inclusive

Le faux combat de l'écriture inclusive

[TRIBUNE] Cessez de faire la guerre à la langue, elle ne vous a rien fait.

Newsletters