Monde

Un pasteur pour qui les tempêtes sont des punitions anti-gay victime d'une tempête

Temps de lecture : 2 min

Le pasteur homophobe Tony Perkins, qui pense que les catastrophes naturelles sont des signes du jugement de Dieu, vient d'être évacué de sa maison inondée en Louisiane.

En Louisiane, le 18 août I JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
En Louisiane, le 18 août I JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

En Louisiane aux États-Unis, des inondations causées par des pluies torrentielles ont fait treize morts en près de dix jours, et plus de vingt-mille personnes ont été évacuées. Parmi les victimes, la presse américaine s'est arrêtée sur le cas particulier de Tony Perkins, un pasteur dont la famille a été évacuée par canoë.

Il faut dire qu'avant de subir cette catastrophe naturelle, Perkins s'était fait connaître du grand public pour avoir dit, entre autres déclarations homophobes, que les ouragans étaient des punitions de Dieu contre les homosexuels, rappelle Esquire.

En 2015, il avait en effet interviewé le pasteur messianique Jonathan Cahn, qui avait déclaré que l'ouragan Joaquin, qui avait dévasté plusieurs îles des Caraïbes cette année-là, était un signe de la colère de Dieu contre la légalisation du marriage gay et de l'avortement.

Perkins, qui est le directeur de l'association anti-gay Family Research Council, avait manifesté son approbation:

«Même si les gens de gauche se moquent de ce genre de choses, dans l'histoire américaine, quand ce genre de chose arrive dans la nature, comme les ouragans, il y a une tradition de se demander si Dieu ne veut pas nous envoyer un message.»

Tony Perkins a également dit que les militants LGBT voulaient «détruire la nation», que la pédophilie était un problème d'homosexuels et que l'homosexualité était un péché.

Après avoir été évacué avec sa famille, le pasteur a posté des photos de sa maison sur Facebook et expliqué à la radio que les inondations étaient un déluge «de proportions quasi bibliques»:

Avant la Convention républicaine en juillet, Perkins avait été invité à faire des propositions pour élaborer la plateforme du parti républicain. Il avait proposé un amendement défendant l'utilisation de thérapies de conversion, des méthodes discréditées censées transfomer les homos en hétéros.

Comme le rappelle le magazine LGBT the Advocate, il est assez fréquent que des pasteurs ultraconservateurs accusent les homosexuels d'être responsables des catastrophes naturelles. En 2006, le pasteur John Hagee avait expliqué que l'ouragan Katrina était «le jugement de Dieu contre la Nouvelle Orléans» car une «parade homosexuelle [la Gay Pride] était prévue le lundi de l'arrivée de Katrina.»

Newsletters

L'Europe et le dilemme des valeurs

L'Europe et le dilemme des valeurs

[TRIBUNE] Les valeurs sont l'identité de l'Europe mais la recherche du compromis est aussi sa caractéristique et son savoir-faire.

Sirimavo Bandaranaïke, la première femme à devenir cheffe d'État, en 1960

Sirimavo Bandaranaïke, la première femme à devenir cheffe d'État, en 1960

Aujourd'hui, seules 21 femmes dirigent un pays dans un monde qui en compte 197. Autant dire qu'à l'époque, c'était inouï.

La Chine en quête d'un nouveau baby boom

La Chine en quête d'un nouveau baby boom

Le taux de natalité n'a quasiment jamais été aussi bas.

Newsletters