Monde

En Chine, l'étrange popularité d'une théorie du complot accusant Clinton de meurtre

Temps de lecture : 2 min

Soutenues par Julian Assange, les accusations de meurtre envers l'équipe de Clinton sont promues par le gouvernement chinois, qui prétend ainsi dénoncer les failles de la démocratie occidentale.

DOMINICK REUTER / AFP
DOMINICK REUTER / AFP

Dans la nuit du 10 juillet, Seth Rich, un jeune employé du Comité national démocrate (DNC) a été assassiné à Washington à la suite de ce que la police a déclaré être une tentative de vol qui a mal tourné.

Comme Rich était un supporter du rival d'Hillary Clinton, Bernie Sanders, et que son assassinat a eu lieu avant la publication par WikiLeaks d'e-mails révélant l'animosité de certains leaders démocrates envers Sanders, des conspirationnistes ont commencé à lancer des rumeurs en ligne: Rich aurait été sur le point de révéler des informations importantes sur Clinton au FBI, mais il a été tué par des gens chargés de protéger la candidate démocrate.

Cette théorie du complot est rapidement devenue populaire, notamment depuis que le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a suggéré dans une interview avec la presse hollandaise que Seth Rich était un lanceur d'alerte pour WikiLeaks, et donc potentiellement une cible des pro-Clinton. L'organisation a même promis une récompense de vingt mille dollars pour toute information sur la mort du jeune employé.

Plusieurs alliés de Donald Trump, dont le consultant Roger Stone et l'ancien Speaker Newt Gingrich, ont aussi soutenu cette version des faits, malgré l'absence totale de preuves. C'est aussi un récit populaire en Russie et en Chine, où la théorie du complot initiale a même été enjolivée.

Sur le réseau social Weibo, la Ligue de la jeunesse communiste, a écrit à ses quatre millions de followers:

«Les sources des e-mails fuités d'Hillary ont été assassinées les unes après les autres? Voilà ce qu'est la démocratie occidentale!»

Comme l'explique Buzzfeed, un commentateur internet payé par le gouvernement a renchéri, avec des propos de plus en plus éloignés du réel:

«Cinq morts étranges de personnes anti-Hillary en six semaines, les lanceurs d'alertes dans l'affaire des fuites d'e-mails ont été assassinés les uns après les autres, l'horreur de la politique américaine va au-delà de l'imagination.»

Selon le journaliste Fang Kecheng, interviewé par Buzzfeed, ce type de propos est habituel pour la Ligue de la jeunesse communiste, dont un des messages principaux est que le système politique chinois est supérieur aux démocraties occidentales. Et comme presqu'aucun média chinois ne publie d'autres versions des faits, le récit dominant est qu'Hillary Clinton fait assassiner ses opposants.

Slate.fr

Newsletters

Donald Trump promet d'éliminer le cancer et le sida

Donald Trump promet d'éliminer le cancer et le sida

Le président américain a officiellement lancé sa campagne de réélection lors d'un discours en Floride, le 18 juin 2019.

En Norvège, les harceleurs sont considérés comme des «losers»

En Norvège, les harceleurs sont considérés comme des «losers»

La rapports sociaux et la géographie y sont pour beaucoup.

Quand le Québec file un mauvais coton

Quand le Québec file un mauvais coton

[BLOG You Will Never Hate Alone] Le Québec vient d'adopter une loi sur la laïcité. Quand soudain l'ennemi de la Belle Province n'est plus le colon anglais, mais une musulmane voilée.

Newsletters