Économie

Deliveroo rappelé à l'ordre sur le respect du salaire minimum

Temps de lecture : 2 min

Le gouvernement britannique remet ouvertement en cause le statut d'auto-entrepreneur accordé aux coursiers de l'entreprise de livraison.

ERIC FEFERBERG / AFP
ERIC FEFERBERG / AFP

Le gouvernement britannique a parlé. Et il a rappelé Deliveroo au droit. Alors qu'un conflit oppose depuis quelques jours les coursiers à l'entreprise de livraison de plats cuisinés, l'exécutif britannique a indiqué à la start-up qu'elle devait respecter le salaire minimum de 7, 20 livres sterling par heure à moins que les livreurs ne se voient attribuer le statut d'auto-entrepreneur par une cour de justice, explique le site City A.M.

Deliveroo souhaite tester dans certaines zonez de Londres un tout nouveau contrat selon lequel les coursiers seraient payés à la livraison (3,75 livres sterling). Mais à en croire les autorités britanniques, celui-ci pourrait bien être illégal bien qu'aux yeux de la start-up ses salariés aient le statut d'auto-entrepreneurs:

«Le gouvernement est déterminé à construire une économie viable pour tous –en s'assurant notamment que chacun reçoive un salaire décent. Le statut d'un employé est déterminé par la réalité de son travail et non pas par le type de contrat qu'il a signé.»

Il ajoute:

«Les individus ne peuvent renoncer à des droits qui leurs sont garantis ni un employeur décider de passeer outre ses droits.»

Pour Deliveroo, le bras de fer pourrait donc désormais être judiciaire s'il veut faire valider le statut d'auto-entrepreneur de ses livreurs. La société indiquait qu'avec son nouveau schéma de paiement optionnel, les coursiers pourraient faire jusqu'à trois fois le salaire horaire actuel. Un système dénoncé ce vendredi par le Parti travailliste qui y voit un retour à l'ère victorienne. Mi-juillet, une enquête du Guardian révélait que certains coursiers d'un des concurrents de Deliveroo, Hermes, qui travaillaient eux aussi sous un statut d'auto-entrepreneur, gagnaient moins que le salaire minimum par heure.

Newsletters

Quand les écoles de BTP convoitent les femmes

Quand les écoles de BTP convoitent les femmes

Dispositifs de défiscalisation: découvrez ce qui change en 2022 avec Expert Impôts

Dispositifs de défiscalisation: découvrez ce qui change en 2022 avec Expert Impôts

Pour réduire vos impôts, de nombreux outils de défiscalisation sont à votre disposition. Parmi eux, des investissements locatifs qui offrent des avantages fiscaux sous certaines conditions. Quels sont les changements à connaître pour se lancer en 2022?

Apple, Lego, Playmobil… Comment les marques peuvent sauver des vies

Apple, Lego, Playmobil… Comment les marques peuvent sauver des vies

Lorsqu'un individu traverse une épreuve, il se raccroche souvent à ce qu'il peut pour la surmonter. Pour certaines personnes, cet appui peut provenir d'une marque commerciale.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio