Sciences

Quand ils seront adultes, vos enfants ne vous regarderont sans doute pas de haut

Temps de lecture : 3 min

«La croissance touche à sa fin.»

On Dad's Shoulders | Chris Hunkeler via Flickr CC License by
On Dad's Shoulders | Chris Hunkeler via Flickr CC License by

Être plus grand que ses parents n'ira bientôt plus de soi. Jusqu'à présent, il est plutôt commun de dépasser de quelques centimètres —voire ne serait-ce que de quelques millimètres— son père ou sa mère une fois atteint l'âge adulte. Mais ce phénomène observable de génération en génération tend à disparaître, rapporte le quotidien allemand Die Welt, qui cite les résultats d'une méta-étude à laquelle ont participé 800 scientifiques à travers le monde, sous la houlette du Noncommunicable Diseases Risk Centre, un organisme rattaché à l'OMS:

«1.472 études basées sur les données de plus de 18,6 millions de participants, qui sont nés entre 1896 et 1996 dans 200 pays et qui ont été mesurés, ont été analysées. Résultat: la croissance touche à sa fin. Certains pays industriels occidentaux semblent avoir atteint un seuil maximum.»

Et ce n'est pas tout:

«En fonction de la situation économique et de la structure sociale [du pays où vivent les personnes qui ont participé à l'étude], un processus de réduction [de la taille] peut même se mettre en place.»

C'est le cas des États-Unis ou de l'Europe du nord, par exemple, explique un des scientifiques qui a participé à l'étude, Kaspar Straub, chercheur à l'Institut de médecine évolutionnaire à l'Université de Zurich:

«Les gens ne grandissent plus, la jeune génération est plus petite que la précédente ou bien a la même taille. En Amérique du Nord, nous observons ce phénomène depuis déjà trois ou quatre décennies, en Allemagne et en Suisse cela n'est apparu que depuis dix, vingt ans.»

Pourtant, la majorité des pays de la planète ont vu leurs habitants gagner plusieurs centimètres au cours des 200 dernières années. En Allemagne, les hommes ont par exemple grandi de douze centimètres en moyenne au cours du dernier siècle. Cette croissance de génération en génération est liée à un faisceau de facteurs aussi divers que le patrimoine génétique, la nourriture disponible, l'hygiène, les progrès de la médecine, mais aussi les préférences sexuelles —certaines études montrent que les personnes de grande taille ont plus de chances de trouver un(e) partenaire que celles de petite taille— ou encore le climat.

On constate par exemple qu'avant le Petit âge glaciaire, survenu dans l'hémisphère nord entre le XIVe et le XIXe siècle, les habitants d'Europe du nord étaient presque aussi grands qu'aujourd'hui. Au haut Moyen Âge, ils mesuraient 1,73 m en moyenne. Mais au XVIIe et au XVIIIe siècle, ils ne mesuraient plus que 1,67 m en moyenne, conséquence du refroidissement des températures et d'une nourriture moins abondante.

C'est ce qui explique encore aujourd'hui pourquoi, en moyenne, les habitants des pays en voie de développement, confrontés aux famines et à la pauvreté, soient de plus petite taille que ceux des pays industriels.

Comment expliquer alors expliquer ce phénomène de recul ? Les chercheurs eux-mêmes l'ignorent. Kaspar Straub fait lui l'hypothèse que les habitants des pays développés ne grandissent plus «parce que l'hérédité ne s'y prête plus», ce qui pourrait indiquer qu'un optimum aurait été atteint.

Un autre phénomène qui intéresse les chercheurs est le fait qu'à défaut de prendre de la hauteur, nous gagnions en largeur. Kaspar Staub a analysé avec son équipe les données des recrues de l'armée allemande qui ont été recueillies depuis 1956. Les jeunes hommes âgés de 19 ans ont grandi en moyenne de 6,48 cm durant les 54 années étudiées, mais leur taille n'a pas augmenté depuis les années 1990. Par contre, ils n'ont cessé de prendre du poids sur la même période, note le chercheur zurichois: «En 1984, 11,6% des jeunes hommes étaient en surpoids, en 2010 ils étaient déjà 19,86%.»

En 2007, déjà, l'Insee rapportait cette même évolution au sein de la population française, notant que «la corpulence des femmes comme des hommes a fortement augmenté depuis 1981, avec une accélération depuis les années 1990». La taille moyenne déclarée en 2007 par les hommes ayant entre 18 et 65 ans était de 1m75 et celle des femmes de 1m63, soit un centimètre de plus qu'en 1981. Mais leur poids moyen a eu bien plus augmenté, passant de 72 kilos en moyenne pour les hommes et 59 kilos en moyenne pour les femmes en 1981 à respectivement 77 et 63 kilos en 2007.

Newsletters

Un nouvel état de la matière vient d'être observé pour la première fois

Un nouvel état de la matière vient d'être observé pour la première fois

Les liquides de spins quantiques ouvrent de nouvelles perspectives dans le domaine de la confection de superordinateurs.

Une étoile de la Croix du Sud est bien plus lourde que le Soleil

Une étoile de la Croix du Sud est bien plus lourde que le Soleil

L'astre Beta Crucis se distinguait déjà pour avoir longtemps servi de guide aux navigateurs en raison de sa visibilité tout au long de l'année.

On sait désormais comment se forme l'écume à la surface d'une tasse de thé

On sait désormais comment se forme l'écume à la surface d'une tasse de thé

Une nouvelle étude, conduite grâce au confinement, révèle les réactions chimiques qui provoquent ce film blanc.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio