Science & santé

Moral machine, le jeu en ligne éthique qui va vous donner des cauchemars

Repéré par Boris Bastide, mis à jour le 13.08.2016 à 16 h 33

Repéré sur Slate.com

Un jeu en ligne vous propose divers scénarios mettant en scène un crash meurtrier lié à une voiture autonome. Qui allez-vous sacrifier?

Le développement des voitures autonomes va amener leurs concepteurs à se poser des questions très difficiles. Le genre de dilemme auxquels on croit être prêts à répondre. À tort, nous démontre le jeu en ligne Moral Machine, repéré par Slate.com. Déjà, savoir si, en cas d'incident, la voiture doit plutôt mettre en danger ses occupants ou des passants nous amène à quelques réflexions complexes.

Mais pour être juste, il est diffcile de s'arrêter à une alternative aussi simple. Mettons que le passant soit un vieil homme ou un jeune enfant, nul doute que cette information pourrait profondément modifier votre prise de décision. Moral Machine, développé par un groupe de chercheurs du MIT Media Lab, met donc en scène une dizaine de situation pour vous aider justement à mettre au clair ces critères qui influeraient votre décision. Et c'est là que le casse-tête commence.

Premiers enseignements

Doit-on plutôt sacrifier un passant parce qu'il traverse au rouge? Parce que c'est un homme plutôt qu'une femme? Qu'il a de l'embonpoint? Que c'est un adulte plutôt qu'un enfant? Parce qu'il aurait commis par ailleurs un acte condamnable? Deux enfants plutôt qu'un? Et si parmi les passants se trouve une femme enceinte? Ou un chien? Ou encore qu'un chat se trouve à l'arrière de la voiture? L'accumulation des situations brouille les lignes jusuq'au vertige. Surtout qu'une option permet de créer et ses propres scénarios.

Les premiers résultats recueillis par le jeu en ligne donnent quelques indications sur les critères plébiscités par une majorité de participants. On sacrifie plus facilement une personne âgée qu'un enfant, par exemple. Le nombre de tués est également une information clé. Les femmes sont globalement un plus préservées que les hommes, les animaux, eux, largement peu considérés. 

De manière plus étonnante, le fait d'être passant ou passager de la voiture est un critère non-déterminant quand les gens en viennent à faire à distance un tel choix éthique. Outre les extrêmes (enfant/senior), l'âge d'une personne compte moins que sa valeur sociale ou que le fait qu'il traverse au rouge ou au vert. Voilà quelques pistes qui augurent de la difficulté des choix auxquels il va bien falloir un jour répondre. Avec cette fois de réelles conséquences sur la vie ou la mort de chacun.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte