France

La scientologie condamnée à 600.000 euros d'amende

Slate.fr, mis à jour le 27.10.2009 à 14 h 38

Deux structures françaises de la Scientologie, l'Association spirituelle de l'Eglise de Scientologie-Celebrity Centre et sa librairie, viennent d'être condamnées pour escroquerie en bande organisée à une amende totale de 600 000 euros, sans lui interdire de poursuivre ses activités.

Le tribunal a jugé la sanction financière plus opportune, estimant que «l'interdiction d'exercer risquerait d'engendrer une poursuite de l'activité hors du cadre légal», mais les structures scientologues auront pour obligation de diffuser largement le jugement. Alan Rosenberg, considéré comme dirigeant de fait, a été condamné à deux ans de prison avec sursis et 30.000 euros d'amende.

Cette décision est qualifiée de «première judiciaire» car elle vise l'organisation en tant que telle et pas seulement des personnes. Il était reproché aux deux principales structures françaises de la Scientologie d'avoir soutiré plusieurs dizaines de milliers d'euros à quatre anciens adeptes.

Quant à une dissolution, la 12ème chambre du tribunal correctionnel de Paris aurait été bien en peine de la prononcer malgré les réquisitions du parquet puisqu'elle avait été rendue impossible par une modification de la loi intervenue à un moment très opportun. Cette coincidence étrange avait soulevé un tollé lorsqu'elle avait été découverte sur le tard en septembre.

[Lire l'article complet sur l'Express.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

A LIRE AUSSI SUR SLATE:

"La scientologie au bûcher?"

Image de une: centre de dianétique de Marseille, par Dominique Pipet via Flickr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte