Science & santé

Des archéologues ont peut-être trouvé le plus vieil objet en or du monde

Repéré par Camille Malnory, mis à jour le 11.08.2016 à 16 h 52

Repéré sur CBC

Vieux de 6.000 ans, il viendrait d’une des premières civilisations urbaines du monde.

Capture d'écran Twitter

Capture d'écran Twitter

Une toute petite perle d’or de quatre millimètres qui pourrait être une découverte archéologique de première importance: il s’agit peut-être du plus vieil objet en or dont on ait la trace en Europe voire dans le monde.

La pièce a été trouvée sur le site des fouilles d’un village préhistorique du sud de la Bulgarie datant de 4.500-4.600 avant J.-C. Et c’est qui excite tant les archéologues: une telle découverte ne s’était pas produite depuis 1972. À cette époque, ils avaient exhumés des ruines de Varna, près de la mer Noire, des kilos de bijoux, sceptres et diadèmes datant d’environ 4.300 avant J.-C., ce qui constituait une découverte majeure.

«Je n’ai aucun doute sur le fait que cet or est antérieur à celui de Varna, explique Yavor Boyadzhiev, professeur associé à l’Académie de Sciences de Bulgarie, à Reuters, repris par CBC News. C’est une découverte importante. C’est peut-être une toute petite pièce d’or mais elle est assez grosse pour entrer dans l’histoire!»

D’après les chercheurs, la perle aurait été fabriquée sur le site même des fouilles, près de Pazardjik (sud-ouest de la Bulgarie): elle a été découverte dans les ruines d’une maison de ce que les chercheurs pensent être la première colonie urbaine d’Europe, venus de l’ancienne Anatolie vers 6.000 avant J.-C.

«Nous avons ici une vieille ville selon les critères mésopotamiens, mais nous sommes 1.000 avant l’âge Sumer», explique Boyadzhiev. L’âge Sumer est considéré comme la plus ancienne civilisation connue, datant de la fin du IVe millénaire avant J.-C. Les Sumériens vivaient en Mésopotamie, dans l’actuel Irak.

Avec la pièce d’or, Yavor Boyadzhiev et son équipe ont également trouvé une centaine de figurines en céramiques représentant des oiseaux, ce qui indiquerait qu’ils étaient vénérés par ce peuple. La colonie aurait disparu après des attaques de tribus barbares vers 4.100 avant J.-C. Après avoir été expertisée (et son âge confirmé), la perle sera exposée dans le Musée d’histoire de Pazardjik.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte