Sports

Rio 2016: Pourquoi les tribunes sont-elles si vides?

Repéré par Agathe Charnet, mis à jour le 09.08.2016 à 12 h 49

Repéré sur Mashable.com, Ouest-France.fr, dailymail.co.uk

Comme à Londres, la présence de nombreux sièges inoccupés à Rio a choqué les téléspectateurs. Mais cette fois, l'événement est loin d'afficher complet. Explications.

Assemblée clairsemée lors du match de Beach Volley opposant l'Allemagne aux Pays-Bas à Rio le 8 août 2016 LEON NEAL / AFP

Assemblée clairsemée lors du match de Beach Volley opposant l'Allemagne aux Pays-Bas à Rio le 8 août 2016 LEON NEAL / AFP


Des tribunes clairsemées, des sièges vides et de maigres applaudissements, telles sont les tristes images données par certaines épreuves des Jeux olympiques de Rio, quatre jours après l'ouverture de la compétition. Alors que la présence de places disponibles lors des Jeux de Londres en 2012 avaient suscité l'indignation des spectateurs qui déploraient que l'événement soit pourtant complet, il reste bel et bien des tickets en vente pour assister aux Jeux de Rio. Beaucoup même. Pour être précis: plus d'un million de tickets sur les cinq millions proposés, selon l'agence Reuters.

Sur la billeterie officielle des Jeux, force est de constater qu'il reste en effet des places, et ce, dans toutes les catégories et presque toutes les disciplines. La cérémonie d'ouverture s'est certes déroulée à guichets fermés mais la cérémonie de clôture propose toujours des tickets pour des prix allant de 56 à 853 euros.

Les tickets pour de nombreuses épreuves - dont des finales - toujours à la vente sur le site des JO.

Fouilles interminables

Dans une conférence de presse donnée hier, les membres du Comité Rio-2016 se sont notamment défendus en accusant les sponsors de ne pas utiliser leurs quota de places, rapporte sur Twitter Peter Akman, journaliste canadien à CTV News. Selon Ouest-France, les organisateurs ont également argué que les spectateurs ne se rendaient pas forcément sur place dès le début des épreuves ou passaient d'une épreuve à l'autre en bénéficiant de tickets à double entrée comme c'est le cas notamment pour le football.


Malgré ces explications, certains spectateurs déplorent toujours les longues files d'attentes qui ont marqué le premier jour de la compétition, entraînant d'importants retards dans l'accès aux stades olympiques. Les dispositifs de sécurité chronophages et l'attente dans les points de restaurations ont été décriés.

Crise politique et coût financier

D'autres raisons peuvent néanmoins expliquer ce désistement du public pour ces Jeux olympiques brésiliens, selon le site Mashable. Et, en premier lieu, la mauvaise presse dont est victime le Brésil ces derniers mois. L'instabilité politique, les suspscions sur la capacité du gouvernement à organiser les Jeux et la menace du virus Zika pourraient avoir découragé les touristes sud-américains comme étrangers: 

«Est-ce que toute ces discours négatifs ont quelque chose à voir avec la fréquentation des Jeux de Rio. Probablement sous certains aspects, explique à Mashable Joe Favorito, enseignant à l'université de Columbia aux États-Unis. Mais si vous souhaitez vraiment assister aux Jeux olympiques, vous vous y rendez. Ce n'est pas un achat impulsif, c'est un choix mûrement réfléchi. »

La question financière aurait également un impact sur l'achat de tickets pour les spectateurs brésiliens. L'accès aux événements sportifs coûte entre 40 et 1.200 réals, selon le site de vente officiel (soit entre 11 et 341 euros). Des sommes conséquentes pour un pays où le salaire minimum est fixé à 207 euros. Les organisateurs avaient cependant annoncé bien avant le début de la compétition que 240.000 tickets invendus seraient remis à des enfants défavorisés. 

Enfin, certaines disciplines semblent boudées par les Brésiliens car peu ancrées dans les pratiques culturelles locales. Les finales des épreuves d'équitation –événements phares des Jeux de Londres en 2012– sont encore loin d'afficher complet sur la billeterie en ligne des Jeux de Rio 2016.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte