Sports

Dans l'histoire des JO, Michael Phelps compte à peine moins de médailles d'or que le Brésil

Temps de lecture : 2 min

Le nageur américain en est déjà à 25 médailles... S'il était un pays, il serait 37e au classement mondial pour l'or.

Michael Phelps, après la victoire américaine en relais 4x100m, aux JO 2016. Odd Andersen / AFP
Michael Phelps, après la victoire américaine en relais 4x100m, aux JO 2016. Odd Andersen / AFP

Michael Phelps est une légende de l'olympisme. Le nageur américain a remporté le 200 mètres papillon, dans la nuit du 9 au 10 août, avant de remettre ça une heure plus tard, avec le relais américain sur le 4x200 mètres. Il remporte là ses 24e et 25e médailles aux Jeux olympiques, les 20e et 21e en or, deux jours après une nouvelle médaille d'or, en relais 4x100 mètres.

Le nageur américain avait déjà remporté huit médailles à Athènes en 2004 (six en or, deux en bronze), huit autres à Pékin, quatre ans plus tard (toutes en or), et six à Londres en 2012 (quatre en or, deux en argent). Après sa 23e médaille, plusieurs personnes se sont demandé ce que donnerait Michael Phelps dans l'histoire des JO s'il était considéré comme un pays à part entière.

Mais après ces deux nouveaux titres olympiques, les comparaisons sont encore plus impressionnantes.

Les chiffres diffèrent de la façon dont on compte les médailles, mais le nageur américain occuperait la 54e place du classement des médailles, aux côtés de la Slovaquie et de la Mongolie, mais devant des pays comme le Maroc (22 médailles), la Colombie (20 médailles) ou Israël (sept médailles) si l'on compte toutes les médailles acquises aux JO, sans regarder leur couleur.

Si l'on ne prend en compte que les médailles d'or, l'Américain fait encore mieux puisqu'il occupe alors la 37e place du classement, derrière le Brésil (24 médailles d'or) et l'Afrique du Sud (23 médailles), mais à égalité avec l'Éthiopie, et devant l'Autriche et l'Argentine (18 médailles d'or chacune), mais aussi des nations comme la Jamaïque d'Usain Bolt (17 médailles d'or), la République Tchèque (14 médailles d'or), le Mexique (13 médailles d'or) ou le Nigéria (trois médailles d'or).

Au final, Michael Phelps est de loin l'athlète le plus médaillé de l'histoire des Jeux olympiques. Sur son site, le comité indique que l'athlète qui le suite au classement, la gymnaste soviétique Laria Latynina, avait remporté «seulement» 18 médailles, dont neuf en or, entre 1956 et 1964.

Cet article a été mis à jour après les deux nouvelles médailles d'or de Michael Phelps, dans la nuit du 9 au 10 août 2016.

Newsletters

La F1 disparaîtra si elle ne passe pas au vert (c'est un champion du monde qui vous le dit)

La F1 disparaîtra si elle ne passe pas au vert (c'est un champion du monde qui vous le dit)

Pour Sebastian Vettel, il est plus que temps de transformer sa discipline.

«Nadia», le destin fantastique d'une réfugiée afghane devenue star du football féminin

«Nadia», le destin fantastique d'une réfugiée afghane devenue star du football féminin

Rencontre avec Anissa Bonnefont, réalisatrice du documentaire sur le parcours de la footballeuse internationale Nadia Nadim.

Bernard Tapie a replacé Marseille sur les cartes de France, d'Europe et du monde

Bernard Tapie a replacé Marseille sur les cartes de France, d'Europe et du monde

Déjà reconnu, il transcende son propre statut lorsque l'OM remporte la Coupe d'Europe en 1993, devenant ce qu'il a toujours été: un dieu marchant parmi les autres.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio