Boire & manger

Des chefs américains servent de la pâte à cookies crue en dessert

Temps de lecture : 2 min

Deux restaurants, à Boston et à la Nouvelle-Orléans, se basent sur un principe simple: tout le monde (ou presque) aime manger de la pâte à cookies pas cuite.

Delicious cookies going to the oven | Chris Waits via Flickr CC License by
Delicious cookies going to the oven | Chris Waits via Flickr CC License by

Le goût régressif de la pâte à cookies crue est déjà utilisé dans certains produits industriels, comme la crème glacée ou les biscuits (cette édition spéciale d’Oréo, par exemple). Aux États-Unis, on peut même acheter, dans des pots de la marque The Cookie Dough Café, de la pâte à cookies crue spécialement conçue pour être mangée directement à la petite cuillère (et à ne surtout pas cuire).

Deux chefs vont désormais encore plus loin, en proposant de la pâte à cookies crue à la carte des desserts. Le site Bon appétit analyse cette nouvelle idée:

«Dans ces deux restaurants, le dessert phare est un gros morceau de pâte à cookies aux pépites de chocolat, coincé dans un batteur et servi sur une assiette. Cela évoque des souvenirs, quand on se faufilait pour lécher la cuillère pendant que grand-mère ne regardait pas… Mais attendez: est-ce que ce restaurant me sert sérieusement de la pâte à cookies crue, et me fait payer 8 dollars? Oui, c’est une chose réelle, et oui, ça vaut le coup.»

Chez Willa Jean, à la Nouvelle-Orléans, la chef pâtissière Kelly Fields a acheté des éléments de batteurs électriques en vrac… Et a travaillé sa recette de cookies tous les jours pendant deux ans pour perfectionner la pâte, finalement composée de cinq différents chocolats Valrhona.

Comme l’explique Bon appétit, elle a voulu capturer son souvenir d’enfant du processus de fabrication de cookies. Au final, l’assiette est composée de cookies sortant du four (cuits à la commande), encore chauds, d'un batteur plein de pâte crue, et d'un petit verre de lait parfumé à la vanille de Tahiti.

L’autre restaurant servant du cookie pas cuit, c’est Little Donkey, à Boston. Le chef Ken Oringer a trouvé l’idée de Kelly Fields brillante, et a voulu lancer sa propre version. Dans son dessert, pas de spécimens sortant du four, mais uniquement de la pâte crue aux pépites de chocolat sur un batteur, servie avec une mousse de lait. Le tout est saupoudré d’éclats de fèves de cacao et de fleur de sel…

Le chef, pour qui la pâte crue est liée à de forts souvenirs d’enfance, explique à Bon appétit:

«J’ai toujours pensé que la pâte était la meilleure partie. Ce qui se passe pour la pâte à cookies, c’est que tout le monde l’aime, mais que personne n’a le courage de la mettre simplement sur un menu.»

Il est bien précisé que les chefs utilisent des œufs pasteurisés, pour éviter tout risque sanitaire… Début juillet, la FDA, l’agence américaine des produits alimentaires et médicamentaux, a officiellement recommandé aux consommateurs de ne plus manger de pâte à cookies crue faite maison, pour éviter d'avaler, en plus des œufs crus, une farine potentiellement contaminée.

Slate.fr

Newsletters

Idées de weekend pour se détendre et se régaler

Idées de weekend pour se détendre et se régaler

Vous êtes plutôt «english way of life» ou Relais & Châteaux proche de Paris?

Le bout de salade entre les dents, un dilemme du savoir-vivre

Le bout de salade entre les dents, un dilemme du savoir-vivre

On hésite à prévenir la personne en face de soi de la présence de ce vert intrus et à la tirer ainsi d’une situation gênante. Un paradoxe qui trouve son origine dans les règles du savoir-vivre.

Les Rice Krispies pourraient aider à comprendre les glaciers

Les Rice Krispies pourraient aider à comprendre les glaciers

Des scientifiques australiens étudient les effondrements de milieux poreux en versant du lait sur des céréales.

Newsletters