Monde

Miliband soutient Tony Blair pour la présidence de l'Union Européenne

Temps de lecture : 2 min

David Miliband
David Miliband

Tony Blair a le soutien de David Miliband, l'actuel ministre des affaires étrangères britannique, pour le poste de premier président du Conseil Européen institué par le traité de Lisbonne. Gordon Brown avait déjà déclaré qu'il soutenait Blair, mais sans s'étendre, expliquant qu'il attendait une position claire de Tony Blair pour le faire.

Miliband a précisé à la BBC que la nomination de l'ancien premier Ministre britannique serait «une très bonne chose pour la Grande-Bretagne autant que pour l'Europe. Nous avons besoin de quelqu'un qui, lorsqu'il atterrit à Pékin, à Washington ou à Moscou, fasse s'arrêter le cours des choses et commencer les discussions sérieuses à un très très haut niveau.»

Suite à l'annonce, les spéculations sont allées bon train sur les motivations de la jeune étoile montante du parti travailliste. Certains ont notamment suggéré que Miliband pourrait lorgner vers le poste de haut représentant aux Affaires Etrangères, une intention que nie l'intéressé.

[Lire l'article complet sur le Guardian]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: David Miliband, site officiel du Foreign Office

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 5 au 11 juin 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 5 au 11 juin 2021

Victoire de la judokate Clarisse Agbegnenou aux Championnats du monde, sécheresse en Californie et émoi après la découverte des ossements de 215 enfants autochtones au Canada... La semaine du 5 au 11 juin 2021 en images.

Ce qui se cache derrière Lilibet, le prénom de la fille de Meghan et Harry

Ce qui se cache derrière Lilibet, le prénom de la fille de Meghan et Harry

Est-ce que la reine Elizabeth a vraiment inventé le nom «Lilibet»? Cette dénomination est-elle une manière de s'excuser après l'interview accordée à Oprah Winfrey?

Des soignants suspendus d'un hôpital américain pour avoir refusé d'être vaccinés contre le Covid

Des soignants suspendus d'un hôpital américain pour avoir refusé d'être vaccinés contre le Covid

Ils risquent d'être licenciés s'ils ne reçoivent pas leurs deux doses.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio