Sports

Morolake Akinosun, l’athlète qui avait prédit son avenir

Temps de lecture : 2 min

En 2011, elle avait deviné ce qui lui arriverait cette année. À la perfection.

Capture d'écran du compte Twitter d'Morolake Akinosun
Capture d'écran du compte Twitter d'Morolake Akinosun

De temps en temps, une belle histoire de rêves accomplis émerge sur internet, afin de redonner le sourire à tout le monde et de se redonner un bon coup de fouet. Souvent, celle-ci n’a rien à voir avec ce que le protaganiste avait prévu et puis, parfois, si. Pour Morolake Akinosun, son parcours entre justement dans cette dernière catégorie. En 2011, la jeune athlète américaine de 17 ans avait tweeté, inspirée par les Championnats du monde d’athlétisme de Daegu (Corée du Sud), ce qu’elle prévoyait pour son avenir:

«En 2016, j’aurai 22 ans, je serais diplômée d’une université que je n’ai pas encore choisi, et j’irai aux Jeux olympiques»

Et où est Morolake Akinosun en ce 3 août 2016? À Rio de Janeiro, pour courir le relais 4x100m avec l’équipe olympique américaine, après les sélections de mi-juillet à Eugene (Oregon). Aux médias, la jeune femme a d’ailleurs expliqué qu’elle ne se rappelait pas de son tweet de 2011. Elle l’a redécouvert sur l’appli Timehop qui ressort les anciens posts des tréfonds des réseaux sociaux de ses utilisateurs et s’est d’ailleurs dit que «c’était totalement dingue». Surtout qu’en plus d’être en lice pour une médaille olympique, la jeune femme vient aussi d’être diplômée de l’université du Texas.

À Buzzfeed, la jeune femme déclare «qu’il faut toujours croire en soi» et «suivre ses rêves peu importe à quel point ils sont ambitieux et à quel point les autres pensent que c’est irréalisable». On va pas non plus se mentir, il faut surtout «travailler énormément».

Newsletters

Stéréotypes de genre: le monde du surf a du pain sur la planche

Stéréotypes de genre: le monde du surf a du pain sur la planche

Les fantasmes liés à l'imaginaire du surf transforment la pratique en compétition, contraignent les corps et reconduisent des stéréotypes souvent caricaturaux.

Le Pilates est-il si bon qu'on le dit?

Le Pilates est-il si bon qu'on le dit?

Vantée pendant des années par Madonna et Uma Thurman, cette activité physique est toujours très en vogue.

À deux ans des JO de Paris, des inquiétudes planent sur la cybersécurité

À deux ans des JO de Paris, des inquiétudes planent sur la cybersécurité

Alors que les Jeux olympiques de Paris approchent, les acteurs publics et privés du secteur de la sécurité informatique collaborent tant bien que mal.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio