Culture

Voici les dix mots les plus et les moins «heavy métal»

Temps de lecture : 2 min

Étonnamment, on parle plus de démons et de cendres que de comité, et de secrétaire...

heavy metal | brando.n via Flickr CC License by
heavy metal | brando.n via Flickr CC License by

Après les mots préférés des rappeurs américains, voici ceux qui reviennent le plus souvent dans le heavy metal. Iain, un développeur web qui publie des articles sur le blog Degenerate State, a scrappé le site Dark Lyrics qui se présente comme «la plus grande archive des paroles de métal sur le web» avec plus de 222.000 morceaux et 7.600 groupes pour découvrir les vingt mots les plus «métal» et les vingt les moins «métal», raconte Gizmodo.

Iain avait publié ces résultats en avril dernier, mais ils n'ont été repérés par le site américain, Kottke, et le New York Magazine que ces derniers jours.

Comme l'explique Iain sur son blog, pour savoir quels étaient les mots les plus «métal», il a ensuite comparé leur fréquence dans les paroles à leur fréquence dans le «brown corpus», «une collection de documents publiés en 1961 qui couvrent différents genres (même s'il faut indiquer qu'il n'y a pas de paroles)». Il a ensuite créé un indice de «métalité» de chaque mot, et arrive donc avec vingt mots très «métal» et vingt autres pas du tout «métal».

Résultat, les dix mots les plus «métal» sont dans l'ordre:

1. «burn» (brûler)
2. «cries» (cris ou pleurs)
3. «veins» (veines)
4. «eternity» (éternité)
5. «breathe» (respirer)
6. «beast» (bête)
7. «gonna» (pour «going to», aller)
8. «demons» (démons)
9. «ashes» (cendres)
10. «soul» (âme).

Autant dire que l'on ne va pas vraiment faire reculer les clichés sur le métal. Comme le souligne Gizmodo, «sans surprises, si vous voulez avoir l'air de faire du métal, vous devez simplement évoquer l'imagerie de l'enfer».

«Donc la prochaine fois que vous voulez montrer à quel point vous êtes un badass au nerd du coin, commencez à parler des démons qui consument votre âme, de la bête qui coule dans vos veines, des brûlures perçantes de vos cris, qui deviendront finalement des cendres, et cetera, et cetera.»

À l'inverse, si vous ne voulez pas sonner «métal», lâchez vous avec «particularly» (particulièrement), «indicated» (indiqué), «secretary» (secrétaire), «committee» (comité), ou encore «university» (université), «relatively» (relativement), «noted» (noté), «approximately» (approximativement), «chairman» (président), et «employees» (employés). Et comme l'indique le New York Magazine, en rapport à cette différence entre un anglais métal très attaché au corps, à l'espace et aux éléments et à cet anglais standard qui renvoie au bureau, «c'est peut-être pour ça qu'on aime tant le métal».

Slate.fr

Newsletters

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

[BLOG You will never hate alone] Dans un long texte pudique et toute en retenue, Moses Farrow tient à dire sa vérité. À ses yeux, son père n'a jamais pu commettre les actes qui lui sont reprochés.

«Portnoy et son complexe», entre plaisir solitaire et vérité universelle

«Portnoy et son complexe», entre plaisir solitaire et vérité universelle

Philip Roth n'aurait sans doute pas imaginé que son roman aiderait un homme transgenre confiné dans un refuge pour femmes victimes de violences conjugales.

Silence, on mange!

Silence, on mange!

Le cinéma français n’aime rien tant que casser la croûte. À tel point que la cuisine et la gastronomie sont devenues un élément central de ses chefs-d’œuvre. Ou de ses navets.

Newsletters