Culture

Un nouveau Star Wars participatif

Temps de lecture : 2 min

Image de Une : un remake de la fin de «Star wars: episode IV»/DR / Star wars uncut /Simon Guyomard
Image de Une : un remake de la fin de «Star wars: episode IV»/DR / Star wars uncut /Simon Guyomard

La magie du web, c'est aussi de refaire en version amateur des choses qui avaient été faites par des professionnels. Par exemple: Star Wars, épisode IV. Film professionnel s'il en est. Les fondateurs du site Star Wars Uncut ont lancé une vaste entreprise participative: retourner par bout de 15 secondes l'intégralité du film. Tous les internautes peuvent participer en envoyant leur version de bout de scènes. Pour l'instant 472 personnes ont participé, recréant 72% du film. Mais 72% d'une qualité assez variable, et surtout faits à la maison. Le charme de l'entreprise, ambitieuse, apparait dans sa bande-annonce. Une explosion de pop culture où se mélangent sans se ressembler des séquences dessinées, animées, des caricatures, des tentatives de réalisme - chacun ayant exploité ses compétences propres pour contribuer au grand œuvre.

[Lire l'intégralité de l'article sur 20minutes.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une : un remake de la fin de «Star wars: episode IV»/DR / Star wars uncut /Simon Guyomard

Newsletters

«Été 85» emporté par le grand vent des émotions

«Été 85» emporté par le grand vent des émotions

Inspiré et incarné, le nouveau film de François Ozon transfigure le récit d'une idylle d'été entre deux garçons en flamboyant mélodrame.

Le plateau d'Albion: du fracas de l'atome aux chuchotements souterrains

Le plateau d'Albion: du fracas de l'atome aux chuchotements souterrains

La France est une puissance nucléaire. Cette indépendance nationale est l'un des instruments de sa souveraineté, car nous ne dépendons d'aucun autre État pour déployer notre arsenal atomique si cela devait s'avérer nécessaire. C'est en plein cœur...

Dans le monde de la drogue, les daronnes sont légion

Dans le monde de la drogue, les daronnes sont légion

À l'image du personnage joué par Isabelle Huppert dans le film de Jean-Paul Salomé, les femmes puissantes ne sont pas rares dans ce milieu.

Newsletters